Forum Quatuor UCI

Tout savoir sur le récit Quatuor UCI !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tirreno Adriatico

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Tirreno Adriatico   Mar 2 Juin - 12:48

Saison 1

Classement Général

1 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale 31h14'41

2 Jason Galerin BMC Racing Team + 39
3 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale + 48
4 Leonardo Parra Team Saxo Bank + 2'00
5 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale + 2'18
6 Andres Guillermo Sky Pro Cycling + 2'52
7 Téo Gallopin Rabobank Cycling Team + 3'16
8 Andy Leone Movistar Team + 3'42
9 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 4'04
10 Peter Faulk FDJ-BigMat + 4'13
Spoiler:
 

Classements Annexes:
 




Saison 2

Classement Général

1 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo 23h33'26

2 Neo Luccini Ag2r La Mondiale + 59
3 Lucca L.Gabrielli Team Cannondale - Garmin + 2'20
4 Lucas Game Cycling Astana Pro Team + 4'00
5 Jason Galerin BMC Racing Team + 4'39
6 Anthony A.Poulidor Tinkoff-Saxo + 5'29
7 Téo Gallopin Lotto Soudal + 5'54
8 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale + 6'13
9 Edwardo Botero Colombia + 7'25
10 Javier Pena Quintero BMC Racing Team + 7'44
Spoiler:
 

Classements Annexes:
 




Saison 3

Classement Général

1 Lucca L.Gabrielli Cannondale Pro Cycling Team 23h14'50

2 Maxime Lecou FDJ + 5
3 Bruno Barau Team Sky + 33

4 Jean-Michel Apeupré FDJ + 53
5 Anthony A.Poulidor Astana Pro Team s.t.
6 Leonardo Parra Colombia Cycling Team + 1'04
7 Alexandre Latour Ag2r La Mondiale + 1'08
8 Andy Leone Movistar Team + 3'41
9 Testifone Di Luca Cannondale Pro Cycling Team + 4'11
10 Javier Pena Quintero BMC Racing Team + 5'18
Spoiler:
 

Classements Annexes:
 


Dernière édition par Tipitch le Mer 11 Jan - 13:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tirreno Adriatico   Mar 2 Juin - 12:49

[size=200]Tirreno Adriatico[/size]
Course du Calendrier World Tour

[size=150]Startlist[/size]

Spoiler:
 

[size=150]Profils Clés[/size]

Spoiler:
 

[size=150]Déroulement de la course[/size]

La course des Deux Mers est historiquement la "concurrente" de Paris-Nice. De par son affiliation au World Tour, mais surtout par sa disposition dans le calendrier et la similitude des deux parcours. En Italie cependant, les coureurs ont l'occasion de s'acclimater davantage aux conditions de course de Milan-San Remo ou même de s'habituer au vent qui souffle plus fort. Logiquement.

Un point différent entre ces deux courses est aussi leur démarrage. Tirreno démarre donc sur une étape bien accidentée afin de placer les coureurs directement en conditions. La première étape voit Shatskikh (AST) et Da Silva (BMC) prendre les devants. Ils vont faire l'étape quasiment entière à l'avant, se disputant les nombreux points de la montagne (Bataille remportée haut la main par Shatskikh) mais seront revus au pied de la dernière difficulté, à 13km du but. La faute notamment à Zergenetsky (OPQ) qui réalise un travail monstrueux pour Colex (OPQ), dans un fauteuil derrière celui qui fait tout péter. L'élimination des sprinteurs en marche, cela n'empêche pas Orlov (RAB) de tenter sa chance en haut de la descente. Le coureur sera revu sous l'arche des 3 kilomètres et c'est un groupe de 16 qui va se disputer la victoire. McEwen (RAB) s'est vaillamment accroché et lance même le sprint mais craque rapidement sous la fatigue. Colex est mal placé alors que la victoire lui semblait offerte. Mais c'était sans compter sur Cavson (SKY), qui a su rester discret et semble parti pour s'imposer. Mais au final, la surprise Scatini (LIQ) vient coiffer les sprinteurs sur leur terrain et s'impose ! Colex échoue au deuxième rang, juste devant Roubs (RAB).


Le lendemain est plus calme, malgré tout de même quelques bosses. Norris (A2R), Wealeador (AST), Yates (BMC) et Longue (FDJ) forment l'échappée matinale. L'étape va se passer sans péripéties, si ce n'est une chute anodine de Leone (MOV), de Wellens (RAB) et de T.Van Daelle (OPQ), tombé lui déjà la veille. Les 3 repartiront sans encombres et reviendront dans le peloton... Ou pas. Pour Leone, la chute est sans conséquences physiques, mais étant dans les 30 derniers kilomètres, le leader de la Movistar, pas attendu par ses coéquipiers d'ailleurs, perdra plus de 3 minutes dans l'affaire et dit déjà adieu à la victoire finale.
Au sprint enfin, les Movistar vont tout perdre car Q.Judéaux (MOV) ne terminera que 5ème d'un sprint où 4 OPQ sont dans le TOP 10, mais pas vainqueurs : Cavson (SKY) surprend Colex qui termine à nouveau deuxième. McEwen complète le podium.


La troisième étape est l'une des 3 étapes clés du tour, avec la sixième et le contre-la-montre final. Suicidaire sur les bords, Funck (BMC) part seul à l'avant pour toute l'étape. Il sera bien entendu revu par le peloton, malgré le renfort de Gaviria (A2R) au milieu de l'étape.
L'homme fort sera encore Zergenetsky. Au service de Colex, il fait encore tout péter dans le peloton, jusqu'à même créer un temps un groupe de 5 hommes avec 4 OPQ ! Le rythme fatigue les plus faibles et réduit l'effectif dans le peloton, mais n'empêche encore pas Parra (SAX) et Guillermo (SKY) d'attaquer au sommet du col principal du jour. Les deux s'entendent bien, mais seront repris à 17km du but, soit à 10km du pied de la dernière ascension.
A cet endroit, Parra en remet une couche. Une belle attaque, franche, mais L.Gabrielli (LIQ) ne l'entend pas ainsi et ramène tout le monde dans sa roue pour le leader Scatini. C'est d'ailleurs lui qui contre, suivi de près par Leone et Boyon (A2R). Les trois hommes sont les plus forts ici, mais Scatini est encore un cran au-dessus et aligne les autres au sprint pour s'imposer pour la deuxième fois en 3 jours ! Boyon prend la deuxième place et concède 11" à l'Italien !


Armstrong (AST), Yates (BMC), Longue (FDJ) et Henao (SAX) ont senti le bon coup. Les 4 hommes vont prendre le large et profiter du temps mort du peloton pour aller même se disputer la gagne dans cette 4ème étape. Avec 14' d'avance à 60km du but, le sort en était jeté. Après les diverses attaques de fin de parcours, c'est un sprint qui va régler tout ça et Armstrong réussi à s'imposer devant Longue et Yates !


La cinquième étape était... Injouable. Obligation de la simuler...

L.Gabrielli profite de l'aubaine pour aller chercher sa première victoire de la saison, devançant de 8" Leone, Boyon et Scatini.

La Sixième étape est en revanche la plus dure, et de loin. plus de 4.300 mètres de dénivelé positif et 232km attendent les courageux du Tirreno. Et comme si ça ne suffisait pas, c'est sous la pluie que débute cette étape reine. Henao (SAX), Yates (BMC), Shatskikh (AST) toujours leader du classement de la Montagne depuis le premier jour et N'Gabo (SKY) forment le quatuor du jour.
Les nombreux cols "obligent" les 4 à laisser beaucoup de force dans la bataille du classement de la Montagne. Shatskikh sera le plus fort et largement. L'échappée possède pourtant encore 11j15" d'avance à 41km de l'arrivée. On se dit alors que le coup est largement jouable. Seulement les 4 sont à bout de force après cette dure semaine de course, et le peloton revient très vite sur eux. Roubs (RAB), Zergenetsky (OPQ) et Botero (SAX) partent du peloton à 36km de la ligne, suivis par Faulk (FDJ). Les 4 outsiders ne plaisent pourtant pas aux grosses cuisses, car Guillermo (SKY) fait parler de lui en roulant en tête de peloton, à un rythme infernal, relayé par Scatini (LIQ) en personne. Cela ne rebute pas Leone (MOV), Parra (SAX), Galerin (BMC) et L.Gabrielli (LIQ) qui partent en haut de la descente menant au dernier col du tour. Devant, Henao est parti seul à la pédale, les trois autres préférant organiser la prochaine réunion Tupperwaere derrière.

Nous voilà à 14km du but. Henao est seul avec 2'50" d'avance à l'avant. Il aborde la dernière difficulté. Une montée sèche de 5.5km à plus de 9% de pente moyenne, avec des pourcentages dépassant les 14%. Parra se sent pousser des ailes et attaque à 11.5km de l'arrivée. Derrière lui, ça sort de partout. C'est le bordel complet sur la route. Parra rejoint Henao à 2.5km du dernier sommet... Et Scatini démarre du peloton ! Et quand le leader du général démarre avec une telle force, on se dit que ça va faire très mal. Et c'est le cas. Seul Boyon parvient à revenir au courage, emmenant avec lui le surprenant Parra. Les 3 hommes basculent en tête, et L.Gabrielli accuse un retard de 2'50" sur eux, alors qu'il est 3ème du classement général !

Dans la descente vers l'arrivée, Leone, Guillermo et Galerin reviennent sur le trio et au sprint, évidemment, c'est Scatini qui s'impose, devançant Boyon et Guillermo !


L'ultime contre-la-montre de 15km semblait promis à L.Gabrielli, de loin le plus fort du plateau. Il n'en fut rien, loin s'en faut. Le coureur ne terminera que 54ème de l'épreuve, à près d'une minute du vainqueur, Galerin (BMC) qui devance G.Van Daelle (OPQ) de 7" et Tennant (BMC) de 14". Pantani (A2R) prend même la 4ème place à 15" sur un TOP 10 où l'on trouve 5 néo-pros !

Au classement Général, Scatini, avant dernier du chrono, ne prend que la troisième place, battu par Boyon (48è à 43") qui remporte le Tirreno Adriatico, et Galerin, 2ème au final.




Classement Général

1 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale 31h14'41

2 Jason Galerin BMC Racing Team + 39
3 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale + 48
4 Leonardo Parra Team Saxo Bank + 2'00
5 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale + 2'18
6 Andres Guillermo Sky Pro Cycling + 2'52
7 Téo Gallopin Rabobank Cycling Team + 3'16
8 Andy Leone Movistar Team + 3'42
9 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 4'04
10 Peter Faulk FDJ-BigMat + 4'13
Spoiler:
 

Classement par Points

1 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale 49

2 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team 37
3 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale 32
4 Peter Cavson Sky Pro Cycling 30
5 Andy Leone Movistar Team 27
Spoiler:
 

Classement de la Montagne

1 Igor Shatskikh Astana Pro Team 73

2 Chris Yates BMC Racing Team 48
3 Adriano Da Silva BMC Racing Team 26
4 Richardio Henao Team Saxo Bank 25
5 Yuriy Zergenetsky Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team 12
Spoiler:
 

[size=150]Classement des Etapes[/size]

Etape 1

1 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale 4h44'58

2 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
3 Pierre Roubs Rabobank Cycling Team s.t.
4 Peter Cavson Sky Pro Cycling s.t.
5 Edwardo Botero Team Saxo Bank s.t.
6 Peter Faulk FDJ-BigMat s.t.
7 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale s.t.
8 Yuriy Zergenetsky Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
9 Andy Leone Movistar Team s.t.
10 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale s.t.
Spoiler:
 

Etape 2

1 Peter Cavson Sky Pro Cycling 4h27'23

2 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
3 Peter McEwen Rabobank Cycling Team s.t.
4 Jurgen J. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
5 Quentin Q. Judéaux Movistar Team s.t.
6 Yuriy Zergenetsky Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
7 Matt Tennant BMC Racing Team s.t.
8 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale s.t.
9 Gaël Ivelios FDJ-BigMat s.t.
10 Guillaume G. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
Spoiler:
 

Etape 3

1 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale 5h28'20

2 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale + 11
3 Andy Leone Movistar Team s.t.
4 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale + 41
5 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
6 Andres Guillermo Sky Pro Cycling s.t.
7 Pierre Roubs Rabobank Cycling Team s.t.
8 Peter Cavson Sky Pro Cycling s.t.
9 Téo Gallopin Rabobank Cycling Team s.t.
10 Leonardo Parra Team Saxo Bank s.t.
Spoiler:
 

Etape 4

1 Jake Armstrong Astana Pro Team 4h55'31

2 Ivan Longue FDJ-BigMat s.t.
3 Chris Yates BMC Racing Team s.t.
4 Richardio Henao Team Saxo Bank s.t.
5 Peter Cavson Sky Pro Cycling + 8'06
6 Peter McEwen Rabobank Cycling Team s.t.
7 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
8 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale s.t.
9 Yuriy Zergenetsky Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
10 Quentin Q. Judéaux Movistar Team s.t.
Spoiler:
 

Etape 5 Simulée...

1 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale 4h29'59

2 Andy Leone Movistar Team + 8
3 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale s.t.
4 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale s.t.
5 Leonardo Parra Team Saxo Bank + 44
6 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
7 Jason Galerin BMC Racing Team s.t.
8 Téo Gallopin Rabobank Cycling Team + 59
9 Peter Cavson Sky Pro Cycling + 1'09
10 Andres Guillermo Sky Pro Cycling s.t.
Spoiler:
 

Etape 6

1 Alessandro Scatini Liquigas-Cannondale 6h39'36

2 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale s.t.
3 Andres Guillermo Sky Pro Cycling s.t.
4 Andy Leone Movistar Team s.t.
5 Jason Galerin BMC Racing Team s.t.
6 Leonardo Parra Team Saxo Bank s.t.
7 Peter Faulk FDJ-BigMat + 1'39
8 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale s.t.
9 Bernardo Colex Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team s.t.
10 Téo Gallopin Rabobank Cycling Team s.t.
Spoiler:
 

Etape 7 CLM

1 Jason Galerin BMC Racing Team 20'02

2 Guillaume G. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 7
3 Matt Tennant BMC Racing Team + 14
4 Marco Pantani Ag2r La Mondiale + 15
5 Quentin Q. Judéaux Movistar Team + 17
6 Vladimir Kristov Ag2r La Mondiale + 19
7 Jésus Christ Ag2r La Mondiale s.t.
8 Yamael Kawasaki FDJ-BigMat + 20
9 Vicenzo Wealeador Astana Pro Team + 21
10 Sylvestre Duarte Team Saxo Bank s.t.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tirreno Adriatico   Ven 25 Sep - 13:39

Startlist



Profil Clé

Spoiler:
 
[/center]

Tirreno Adriatico, disputé en parallèle à Paris-Nice, comporte 7 étapes dont 2 chronos courts pour lancer et conclure l'épreuve, avec en point d'orgue une étape de haute montagne et une autre très accidentée.

On lance donc cette semaine Italienne par un contre-la-montre individuel de 5.4km. Dans le vent et la pluie, le plus rapide sera Zandstra (CAN), enfin vainqueur ! Il devance de 4" Game Cycling (AST) et de 5" Galerin (BMC).

La première étape en ligne est plate, toute plate ou presque. Avec un vent à plus de 40km/h toute la course, Wallace (ORI), Eriksen (BMC) et N'Gabo (COL) ont peu de chance de faire quoi que ce soit dans le final. Et le sentiment se confirme, car la Lotto revient très vite sur la tête de course pour placer idéalement son sprinteur. Et Sofuoglu (LOT) conclu en s'imposant presque sans avoir besoin de sprinter, car il devance sur la ligne Hoffmann (LOT) et T.Judéaux (MOV).

Le lendemain, nouvelle étape de plat. Gutierrez (ORI), Robic (LOT) et Juancuadro (COL) forment l'échappée du jour. Encore du vent, et des bosses dans le final car c'est un circuit de 5 tours dans les rues d'Arezzo, dont l'arrivée est jugée sur une difficulté intéressante pour les puncheurs. Les hommes de tête sont vite avalés dans ce contexte, et au sprint Colex (EQS) s'impose en force ! Il devance sur la ligne Bilos (BMC) et Napoli (TIS).

L'étape 4, première étape accidentée. Les deux cols de 5km à + de 8% dans le final feront mal au peloton, s'il est encore au complet. Time (MOV), Roobs (LOT), Fékir (COL) et Vermi (BMC) forment la bonne échappée qui va attaquer le Poggio san Romualdo (10.2km à 6.9% de pente moyenne) avec une avance de plus de 5 minutes du le peloton. Le vent étant toujours présent, les organismes commencent à fatiguer, et il faut peu d'efforts à Time pour distancer ses compagnons d'échappée à l'avant. Il lui reste encore 80km à parcourir, seul donc. A l'arrière, premier tournant de la course avec une chute massive : 17 coureurs vont au sol dont Colex, Pranjic (ORI), Scatini (CAN), Boyon (A2R), Galerin (BMC) ou encore Zandstra (CAN). Et un homme ne se relèvera pas : Hazard (FDJ) abandonne, victime d'une fracture d'une cervicale. On ne le retrouvera pas sur les routes avant la mi-Avril. Profitant de la chute, Napoli, L.Gabrielli (CAN), Delgado (TIS) et Luccini (A2R) accélèrent légèrement le rythme pour s'extirper d'un peloton en pagaille. Derrière eux, Zucchi (EQS) et Zergenetsky (EQS) ramènent Colex au prix d'un énorme effort. Manifestement, le géant Mexicain ne se ressent pas de sa chute. A 30km du but, Time, Colex, Gabrielli, Luccini et Napoli sont en tête, avec une marge de 1'10" sur le peloton. Dans le premier passage du col final, Gabrielli est décroché, repris rapidement par Botero (COL) sorti en contre. A 12km du but, les écarts avec le reste du monde sont déjà conséquents. Dans le trio de tête d'ailleurs, Luccini effectue le plus gros du travail, contrairement au sprinteur de la Etixx qui ne passe pas un relais. C'est au sprint que les 3 vont se jouer la gagne, et naturellement, mais de peu, Colex s'impose devant Luccini et Napoli ! Le coureur AG2R prend le maillot de leader, et hormis les 17" séparant les 3 premiers de l'étape au général, le quatrième Gabrielli pointe déjà à 2'53" !

La cinquième étape est l'étape reine. De la haute montagne au programme, et une chute massive lance l'étape, avec encore Colex , Faulk (FDJ), T.Judéaux et Ivelios (FDJ) déjà distancé. Armstrong (AST), Roobs (LOT), Yepee (FDJ), Time (MOV), L.Poulidor (COL), Candelaria (MOV) et Wallace (ORI) profitent du temps mort pour s'échappée à l'avant. Avec encore et toujours du vent, Time attaque au pied du dernier col, vent de face. Evidemment, avec ce vent, ça se complique, et le courageux sera repris quelques kilomètres plus loin. Da Silva (SKY) fait alors parler de lui avec une belle attaque, suivi par Quintana (COL) et Jarlinson (SKY) au marquage. Seulement derrière, Boyon fait le boulot pour Luccini et empêche toutes les attaques. Le hic, c'est qu'à 2.5km du but, Luccini craque sous le rythme de son coéquipier, profitant à Gabrielli et Napoli pour distancer les autres favoris à la rupture. Boyon attend le leader du tour, et Gabrielli appuie fort sur les pédales, Napoli se retrouvant dans un fauteuil pour aller concrétiser et remporter l'étape au sprint ! Galerin et Game Cycling coupent la ligne 1'14" plus tard, Boyon à 1'31" et Luccini à 1'45". Napoli est donc le nouveau leader du Tirreno.

Etape 6, retour sur le plat. C'est encore un sprint, cet c'est T.Judéaux le plus rapide, devançant Bilos et Sofuoglu.

Enfin le contre-la-montre final, de 10.2km, a accouché de quelques surprises. Si Galerin, vainqueur, n'en est pas une, la claque de 1'15" prise par Gabrielli en est une grosse. Luccini réalise un beau parcours, mais Napoli remporte bien le Tirreno, 59" devant Luccini et 2'20" sur Gabrielli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tirreno Adriatico   Mer 11 Jan - 13:31

Partie 1/2

Startlist

Spoiler:
 
[/center]

Etape 1 - Contre-La-Montre par Equipes Plat / 22.7km

Lancer une course par un contre-la-montre par équipe implique des conséquences. Attention à ne p)as tout perdre après seulement 20 kilomètres de course !
Pas de problèmes pour la Cannondale qui s'impose avec une marge de 9 secondes sur la FDJ et la Movistar ! Des écarts plus conséquents à l'arrière avec une perte de 1'41" pour FLY Emirates.
Lucca Gabrielli (CAN) est déjà leader de la course.
1 Cannondale Pro Cycling Team 26'53
2 FDJ + 9
3 Movistar Team s.t.
4 Colombia Cycling Team + 16
5 Ag2r La Mondiale s.t.
Spoiler:
 

[sep][/sep]

Etape 2 - Vallons / 204km


Conditions de course optimales pour cette première en ligne. Un grand soleil, pas le moindre vent, et une échappée se forme logiquement. Ils sont 7 à l'avant : T.Van Daelle (EQS), Bonnet (FLY), Roobs (LOT), Groen (ROU), Juancuadro (COL), Mikhaelov (TIS) et Kobb (AST). La course est marquée par une chute à 80 kilomètres du but, mettant 9 coureurs au sol dont Entier (FDJ), Kalhel (ORI) et surtout Lucca Gabrielli. Ce groupe rentre avant les difficultés du parcours, mais reste à voir leur état. Dans le Plan di Forno (8.5km à 4.9%), dont le sommet est situé à 55km du but, Roobs, Juancuadro et Kobb sont distancés dans le groupe de tête. Dans la descente et dans le peloton, une nouvelle chute envoie du monde au sol dont Scorpions (ROU), Canal (BMC) et Al-Bahréïnien (TIS). Ce dernier sera le premier abandon, victime d'une entorse du poignet. Mais on ne s'arrête pas là, 6 kilomètres plus loin une nouvelle chute envoie J.Van Daelle (EQS), Chaboche (ORI), Kawasaki (FDJ), Ruah (MOV) et surtout Cavson (SKY), Leone (MOV) et Boyon (A2R) au sol ! Cavson et Scorpions retombent encore un peu plus loin ! Boyon ne redémarre pas qui plus est, et ne reviendra que fin avril ! Leone rentre au courage à 17 kilomètres du but, puis vient le Cerreto (3.1km à 4.8%) situé à 6km de l'arrivée. C'est là que les fuyards sont revus, principalement sous le rythme de Zergenetsky (FDJ). Le Russe prépare un terrain de rêve pour Hazard (FDJ) alors que Scatini (CAN) et Kalhel sont aussi très bien. En revanche, la côté est trop dure pour Zucchi, Colex (EQS), Harper (AST), Monfils (LOT) mais aussi Leone visiblement touché. Ils ne sont plus que 21 dans le peloton à 5 kilomètres bu dut, où Hazard démarre ! Le Belge est bien trop fort aujourd'hui, et il s'impose en solitaire ! Il devance de 38" le peloton réglé par... McEwen (LOT) et Scatini.

1 Peter Hazard FDJ 4h31'00
2 Peter McEwen Lotto Soudal + 38
3 Alessandro Scatini Cannondale Pro Cycling Team s.t.
4 Anthony A.Poulidor Astana Pro Team s.t.
5 Yuriy Zergenetsky FDJ s.t.
6 Jean-Michel Apeupré FDJ s.t.
7 Lucca L.Gabrielli Cannondale Pro Cycling Team s.t.
8 Maxime Lecou FDJ s.t.
9 Léo Kalhel Orica - BikeExchange s.t.
10 Bruno Barau Team Sky s.t.
Spoiler:
 


ABANDONS DE AL-BAHREÎNIEN (TIS, début Avril) ET BOYON (A2R, fin Avril)

[sep][/sep]

Etape 3 - Plat / 171km


Une échappée de 3 coureurs prend vite le large : Napier (FLY), G.Van Daelle (EQS) et Sishelov (AST). Rien à signaler tout au long du parcours, il faut attendre 25km pour voir Napier décroché, puis G.Van Daelle démarrer à 17km du but. Dans le vent du final, une chute intervient à nouveau, envoyant Kalhel, Pena Quintero (BMC) et Kiros (ROU) au sol. Ce dernier abandonne également. Le peloton est coupé en deux au moment de rejoindre GVD à 6 kilomètres de la ligne. C'est donc au sprint que se joue l'étape, et McEwen fait encore parler sa superbe forme pour s'imposer ! Il devance Rami (MOV) et Bilos (BMC) sur la ligne d'arrivée.

1 Peter McEwen Lotto Soudal 3h58'58
2 RH Rami Movistar Team s.t.
3 Julian Bilos BMC Racing Team s.t.
4 Greg Vandergperg Orica - BikeExchange s.t.
5 Peter Cavson Team Sky s.t.
6 Bernardo Colex Etixx - Quick-step s.t.
7 Marc Wauters Ag2r La Mondiale s.t.
8 Jürgen Losanov FLY Emirates s.t.
9 Gaël Ivelios FDJ s.t.
10 Peter Hazard FDJ s.t.
Spoiler:
 

ABANDON DE KIROS (ROU, début Avril)


Classement Général Provisoire

1 Lucca L.Gabrielli Cannondale Pro Cycling Team 8h57'29

2 Jean-Michel Apeupré FDJ + 9
3 Yuriy Zergenetsky FDJ s.t.
4 Maxime Lecou FDJ s.t.
5 Leonardo Parra Colombia Cycling Team + 16
6 Alexandre Latour Ag2r La Mondiale s.t.
7 Fernando Quintero Ag2r La Mondiale s.t.
8 Testifone Di Luca Cannondale Pro Cycling Team + 26
9 Anthony A.Poulidor Astana Pro Team + 34
10 Bruno Barau Team Sky + 50
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tirreno Adriatico   Mer 11 Jan - 13:31

Partie 2/2[/center]

Etape 4 - Vallons / 214km


La veille de l'étape reine, cette étape ressemble en tout point à l'étape piège. Groen (ROU), Bauduin (AST), Roobs (LOT), Kittel (KAT) et Ruah (MOV) prennent les devant rapidement, creusent et maintiennent un écart assez important. Rien à signaler avant 20 kilomètres du but où Ruah s'élève et part seul. Il dispose rapidement de 50" d'avance sur Roobs, les autres étant distancés, le peloton se trouvant à 2'40". Le champion du Portugal est impérial, et dans le peloton on s'observe sans rien oser. Résultats, Ruah s'impose ! A 2 kilomètres du but, Hazard (FDJ) et Scatini (CAN) sortent. Le Belge prend la deuxième place, 1'46" après le vainqueur du jour. Scatini est troisième à 2'09", devançant Roobs qui a tenu sur la ligne. A sprint, une chute a lieu avec une perte de temps malgré le dernier kilomètre ! McEwen (LOT), Zucchi (EQS) et Ivelios (FDJ) sont les principaux chutistes.

1 Carlito Ruah Movistar Team 5h07'22
2 Peter Hazard FDJ + 1'46
3 Alessandro Scatini Cannondale Pro Cycling Team + 2'09
4 Peter Roobs Lotto Soudal s.t.
5 Peter Cavson Team Sky s.t.
6 Matej Mikhaelov Tinkoff s.t.
7 Julian Bilos BMC Racing Team s.t.
8 Yuriy Zergenetsky FDJ s.t.
9 Stefano Zoccolini Cannondale Pro Cycling Team s.t.
10 Daniel Jarlinson Team Sky s.t.
Spoiler:
 




Etape 5 / Montagne / 174km


Voilà l'étape reine de ce Tirreno S3 ! Beaucoup de nervosité au départ, et on le ressent rapidement avec une chute après moins de 5 kilomètres de course. Scorpions (ROU), Kawasaki( FDJ), Rubiano (LOT) mais surtout Quintero (A2R) et Apeupré (FDJ), 7è et 3è du Général, vont au sol. Twopeny (KAT) ne se relèvera pas. Il reviendra pour Milan - San Remo. A l'avant du peloton, l'échappée se forme à 8 : Napier (FLY), Perdereau (ROU), Istomin (KAT), Boagnassen (COL), Mikhaelov (TIS), Sanchez (MOV), Sishelov (AST) et Wahnström (BMC). La difficulté du parcours n'est cependant pas propice à une entente parfaite, d'autant plus étant donnée la nervosité extrême du peloton. De fait, les deux groupes explosent dès la mi-parcours. Ils ne sont plus que 41 dans le peloton, sans Pena Quintero (BMC), et plus que 4 à l'avant : Sanchez, Boagnassen, Mikhaelov et Wahnström. Ils comptent 5'40" à 60km du but.
Au sommet du Montelago (5.4km à 7.2%), soit à 46 kilomètres du terme, ils ne sont plus que 37 sans Monfils (LOT) tout juste lâché, ce qui est pour lui déjà une performance. Wellens (LOT) est lui distancé, sans doute touché. Le peloton file sous l'impulsion de Marinangeli (A2R) qui abat un gros travail, et les premières attaques fusent : Scorpions le guerrier, Christ (FLY) et Chaboche (ORI) anticipent la bagarre, alors que Roobs abandonne derrière (Retour pour MSR). Nous voilà au pied du dernier col : Le Monte San Vicino (10.2km à 7.5%). 1'20" d'avance pour les désormais 6 hommes de tête.
Kawasaki démarre le premier, à 8km de l'arrivée. Marinangeli le suit naturellement et le duo creuse un écart tandis que Apeupré mène le peloton. Jarlinson (COL), Ruah vainqueur la veille et Kiesenebner (EQS) sont décrochés puis McEwen qui est seulement distancé à 3km ! L'Australien est dans la forme de sa vie manifestement. Cavson (SKY) s'écarte à 2.5km et la course se fait par l'arrière, les échappés sont repris et un quatuor se détache. Un sprint à 4 décide du vainqueur qui est... Barau (SKY) ! Il devance de 9" L.Gabrielli (CAN), Lecou (FDJ) et Kalhel (ORI), puis de 1'04" Leone (MOV), Apeupré, Parra (COL) et A.Poulidor (AST).
Le vainqueur du jour remonte au troisième rang, à 37" de Gabrielli. Lecou est deuxième du général.

1 Bruno Barau Team Sky 4h31'55
2 Lucca L.Gabrielli Cannondale Pro Cycling Team + 9
3 Maxime Lecou FDJ s.t.
4 Léo Kalhel Orica - BikeExchange s.t.
5 Andy Leone Movistar Team + 1'04
6 Jean-Michel Apeupré FDJ s.t.
7 Leonardo Parra Colombia Cycling Team s.t.
8 Anthony A.Poulidor Astana Pro Team s.t.
9 Alexandre Latour Ag2r La Mondiale + 1'24
10 Javier Pena Quintero BMC Racing Team + 2'05
Spoiler:
 

ABANDONS DE ROOBS (LOT) ET TWOPENY (KAT) --> Retour pour Milan - San Remo




Etape 6 - Plat / 207km


Une arrivée tout de même difficile, surtout après une étape de montagne. Un groupe de 8 part rapidement, mais on sait bien vite que le peloton se jouera la gagne, et ce malgré la tentative d'un quatuor à 30 km du but (N'Gabo (COL), Bonnet (FLY), Zucchi (EQS) et Sanchez). Colex (EQS) tente encore un coup stratégique dont il a le secret en lançant à 2.5km. Presque réussi, il y avait 500 mètres de trop. McEwen s'impose tout à fait logiquement tant sa forme est exceptionnelle. Il devance Cavson et Colex justement.

1 Peter McEwen Lotto Soudal 4h21'47
2 Peter Cavson Team Sky s.t.
3 Bernardo Colex Etixx - Quick-step s.t.
4 Julian Bilos BMC Racing Team s.t.
5 Peter Hazard FDJ s.t.
6 Alessandro Scatini Cannondale Pro Cycling Team s.t.
7 RH Rami Movistar Team s.t.
8 Maxime Lecou FDJ s.t.
9 Oliver Harper Astana Pro Team s.t.
10 Greg Vandergperg Orica - BikeExchange s.t.
Spoiler:
 




Etape 7 - Contre-la-Montre Individuel / 10.2km Plat

Un dernier contre-la-montre court qui avantage les spécialiste des prologues. Et un nom revient : Swaggins (FLY) remporte ce dernier chrono avec une avance confortable de 29" sur A.Poulidor et 30" sur Ortiz (MOV), champion du monde espoir du chrono, et Zoccolini (CAN). Un détour pour la gagne, Lecou conclut ce chrono 45è à 1'05". Devant Gabrielli, terminant avec un retard de... 1'11". Il a manqué 5 secondes au Français pour s'imposer.

Luccas Gabrielli remporte donc ce Tirreno S3 !

1 Bilbo Swaggins FLY Emirates 12'54
2 Anthony A.Poulidor Astana Pro Team + 29
3 Austin Ortiz Movistar Team + 30
4 Stefano Zoccolini Cannondale Pro Cycling Team s.t.
5 Jacques-David J.Jean-Jean Lotto Soudal + 32
6 La Sauce Mayonnaise Team Région Nord + 33
7 Derek Zandstra Cannondale Pro Cycling Team + 37
8 Frédérik Funck BMC Racing Team + 39
9 Alexandre Latour Ag2r La Mondiale + 42
10 Jean Bon Etixx - Quick-step s.t.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tirreno Adriatico   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tirreno Adriatico
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Quatuor UCI :: Courses :: Tours World Tour-
Sauter vers: