Forum Quatuor UCI

Tout savoir sur le récit Quatuor UCI !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Giro - Tour d'Italie / Saison 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:41




1 Julien Terrassin Ag2r La Mondiale 97h15'56
2 Jean Michel Orica-GreenEDGE + 3'24
3 Jason Galerin BMC Racing Team + 4'49

4 Michael Bennett Ag2r La Mondiale + 6'04
5 Maxime Lecou FDJ + 6'23
6 Thibaut T.Poulidor Tinkoff-Saxo + 6'29
7 Andres Guillermo Colombia + 10'04
8 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo + 17'44
9 Dario Wandert Orica-GreenEDGE + 21'47
10 Vincenzo V.Gabrielli Team Cannondale - Garmin + 24'47
Spoiler:
 


Classement par Points
2 Julien Terrassin Ag2r La Mondiale 163
3 Alex Kangoroo Astana Pro Team 148
4 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo 140
5 Michael Bennett Ag2r La Mondiale 135
Spoiler:
 


Classement de la Montagne
2 Bilbo Swaggins Astana Pro Team 224
3 Wayne Rooney Team Sky 175
4 Julien Terrassin Ag2r La Mondiale 170
5 Michael Bennett Ag2r La Mondiale 160
Spoiler:
 

Classement des Jeunes
2 Alexandre Latour Ag2r La Mondiale + 9'42 (2)
3 Norbert Kiesenebner Etixx - Quick-step + 22'39 (3)
4 Jean-Michel Voixdechiotte FDJ + 25'02 (4)
5 Carlito Ruah Movistar Team + 35'31 (5)
Spoiler:
 


Classement des Etapes:
 


Dernière édition par Tipitch le Dim 7 Fév - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:45

Tour d'Italie


Le tour d'Italie Saison 2, c'est parti !

21 étapes, 12 équipes de 9 coureurs et 3 semaines de cyclisme ! Ce Giro (by Emmea) sera probablement l'un des plus durs pour les 108 coureurs du peloton. 8 étapes de haute montagne, 4 étapes de moyenne montagne, 3 contre-la-montre dont un par équipe de 23 kilomètres, pour un total de 82.3km de parcours chronométré, dont 59.1 individuel !

Ceci étant dit, on peut déjà penser que les grimpeurs non-rouleurs devront cravacher en montagne pour creuser l'écart, ou alors se contenter de victoires d'étapes.

Quant aux sprinteurs, ils n'auront que 6 petites étapes à se mettre sous la dent. A eux de faire respecter la force du peloton !

Voici justement les coureurs présents


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:45

Etape 1 -  Prologue/CLM Individuel (8.7km)[/center]

Pour l'histoire, Vincent Time (MOV) est le premier coureur à s'élancer sur les routes de ce Giro di Italia ! Il établit naturellement le temps de référence sur ces presque 9 kilomètres tout plats. Mais le jeune coureur sera rapidement détrôné. Swaggins (AST), premier des favoris à s'élancer, ne part que 7ème et établit le nouveau temps de référence, en 10'39"... Qui ne sera pas battu ! Zandstra (CAN) va s'en rapprocher (3ème à 11") comme d'autres ensuite. Galhano (EQS, 6è à 44"), Rubinho (LOT, 8è à 46") ou plus intéressant Boyon (A2R, 7è à 45") ou Galerin (BMC, 4è à 19"), mais personne ne fera mieux. Même Game Cycling (AST), son leader, prendra la deuxième place à 9". Swaggins est donc le premier leader de ce Giro, et Astana signe un doublé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:46

Etape 2 - Plat (194km)

Spoiler:
 


Première étape en ligne de ce Giro. Les favoris sont naturellement les sprinteurs tels que McEwen (LOT), Cavson (SKY), Zergenetsky (EQS) ou Losanov (AST). Malgré tout, attention au Passo del Turchino, col de 38 kilomètres de longueur à... 1% de pente moyenne. Oui bon ça ne paye pas de mine, mais un faux plat de 40 bornes, ça fait chauffer les cuisses tout de même !

Les présentations faites, Styrke (BMC), tout récent vainqueur des 4 jours de Dunkerque prend les devant, avec M.Van Daelle (EQS). Les deux hommes ont sans doute étaient inspirés par les conditions : une pluie battante sur la route, et un vente soufflant à 50km/h ! Des conditions dignes des classiques flandriennes, d'autant que le vent souffle encore plus fort dans les 100 derniers kilomètres (60km/h). La course se présente alors différemment des prévisions, avec un peloton déjà très étiré à 80km du but !

L'ascension du Passo del Turchino se fait donc dans ce climat tendu dans le peloton, d'autant que le duo de tête ne se laisse pas faire et profite du vent pour résister. La tension monte encore d'un cran dans les plus forts pourcentages (7% MAX), quand le drame arrive. Une chute massive envoie 14 coureurs au tapis, au cœur du peloton : Chaboche (ORI), Marinangeli, Ullrich (A2R), Zandstra, Marchesi (CAN), Gallopin, Rubiano (LOT), Game Cycling (AST), Quintana (COL), J.Poulidor,  Delgado Junior (TIS), Amoitié, Hushevd et Kawasaki (FDJ). Beaucoup de jeunes, mais parmi eux on repère Zandstra, 3ème du classement général, mais surtout Game Cycling ! Le deuxième du classement général reste au sol. De longues minutes... Il se relève, mais ne repartira pas ! Abandon d'un des favoris du classement général dès le deuxième jour de course ! Une fracture du Scaphoïde qui va le priver du tour de Suisse et du tour Caché.



Dans le peloton, c'est un peu la panique. La fatigue, la pluie, le vent soufflant encore plus fort (70km/h), le peloton casse en plusieurs morceaux. Ils ne sont plus que 59 au sommet. Parmi les distancés, on note J.Ey (COL) ou Funck (BMC) pour l'étape, Voixdechiotte (FDJ), Jean-Jean (ORI) ou Ruah (MOV) pour le classement général. Le peloton se désorganise un peu, permettant au duo de tête de conserver 2' d'avance à 20 kilomètres de l'arrivée. Moment choisi par Styrke pour distancer son compagnon, qui ne relayait plus. Mais la route est longue pour un homme seul, surtout vent de face ou de côté.
A 16.5km, Latour (A2R) et Guillermo (COL) sont distancés du peloton à leur tour. Ils ne sont pas les seuls, le peloton s'étiole au fil des kilomètres. Quelques hectomètres plus loin, c'est Kiesenebner (EQS) qui perd du terrain. Retour à l'avant, où Styrke possède encore 1'20" à 6 kilomètres du but ! Un véritable numéro !
Le jeune s'en va chercher un superbe succès ! Il n'y a plus qu'à grimper ce raidillon à 1.5km du but. Oui, mais ce raidillon est une col pour le jeune Styrke, scotché à la route et qui va se faire avaler par le peloton à 700 mètres du terme. Au sprint, Losanov dépose parfaitement Kangoroo (AST) qui va s'imposer au nez et à la barbe de Cavson et McEwen ! Un deuxième succès de rang pour l'équipe Astana (et pour Wings ! Quelle perf' !) qui atténue l'abandon de son leader. AU moment de faire les comptes, ça va commencer à coûter cher pour certains. Le groupe vainqueur arrive à 8, puis 33" plus tard un peloton de 20 unités, où l'on ne retrouve pas Rooney (SKY) et Wandert (ORI), perdant du temps tous les deux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:47

Etape 3 - Moyenne montagne (230.7km)

Spoiler:
 
[/center]


Troisième jour de course, et déjà les difficultés qui commencent. 230 kilomètres de course, avec les deux plus grosses difficultés dans le dernier tiers de la course, voilà ce qui attend les 113 coureurs du peloton de ce Giro. Ajoutez à cela du vent encore bien présent (45km/h de moyenne sur le parcours), et vous obtenez déjà de quoi faire des écarts au classement général.

La course débute sur un rythme très élevé. Il faut attendre près de 40 kilomètres pour vois un trio s'enfuir du peloton : Wahnström (BMC), Cainzos (TIS) et Jean-Jean (ORI). Dès la première côte, ils sont poursuivis par Orlov (AST) sorti pour les points de la montagne. Le vent retombe un peu lors du franchissement du Passo Del Bracco (10.2km à 5.4%), peu avant la moitié de l'étape. Au sommet, on retrouve d'ailleurs Chaboche (ORI) déjà distancé. A l'avant, les 4 fuyards se disputent les points de la montagne, avec pour commencer un léger avantage pour Jean-Jean.


L'échappée à la bataille dans les cols.


Sur le plat entre les difficultés, Henao (COL) sort du peloton. Il reste alors 86 kilomètres à parcourir. On entre dans le dernier tiers de la course dans cette configuration, avec un quatuor devant, Henao en contre et le peloton, n'ayant jamais laissé plus de 4 minutes d'avance aux fuyards. On attaque alors le Montefiore (14.2km à 4.6%, passages à + de 12%), dont le sommet se trouve à 57.5km du but.

Dès le pied, AG2R fait le rythme dans le peloton. Un rythme élevé qui fait craquer les plus faibles en montagne. Devant, Orlov et Cainzos sont décramponnés, Wahnström semblant le plus fort. Il passera d'ailleurs en tête du col. Dans le peloton, le travail de sape paye. Ils ne sont plus que 48 au sommet, sans Ey (COL) ou V.Gabrielli (CAN), 4ème du général ! Ce dernier sera ramené dans la descente par Zandstra (CAN). Dans l'entre-deux cols, la SKY prend le relais.

AG2R au travail dès les premières pentes.


Peu avant le Passo Scala (16.9 km à 4.7% de pente moyenne), Rubiano (LOT) tente le coup. Il est suivi de Faulk (FDJ) et Klink (EQS). L'instigateur du contre reprend la tête et la dépose rapidement. Il attaque le col avec une avance de 43" sur ses 4 poursuivants, et 1'13" sur le peloton. AG2R roule très fort dès le pied de la dernière difficulté du jour. Son sommet se trouvant à 18km du terme, il semble difficile de creuser des écarts. Styrke (BMC), 5ème du général, est le premier à payer le rythme fou. Ruah (MOV) pas encore remis de sa chute, Houber (SKY, 11ème du général) ou encore Pranjic (ORI) lâchent prise à 26 kilomètres de l'arrivée. Les poursuivants sont avalés, Rubiano possède une avance de 2'45" à 5.5 kilomètres du sommet. Son ascension est remarquable ! Voixdechiotte (FDJ) et Kiesenebner (EQS) lâchent à leur tour, suivis par Swaggins (AST), à 4km du sommet... Au moment même de l'attaque de Rooney (SKY) !



Le maillot rose qui va changer d'épaules ce soir...


Boyon (A2R) sort du peloton à la pédale, comme Michel (ORI) un peu plus tard. Derrière, Kangoroo (AST) attend Swaggins pour faire la descente. Le surprenant McEwen (LOT) ne pointant qu'à une minute à cet instant, il faut saluer l'exploit. Le peloton bascule avec un retard de 1'30" sur Rooney. Lecou (FDJ) et Bennett (A2R) sortent dans la descente. Un descente technique dans laquelle Rubiano, alors seul devant n'est pas à l'aise et se fait rattraper puis déposer par Rooney, qui file sans se poser de questions vers la victoire d'étape ! Le grimpeur reprend du temps au reste des favoris, coupant la ligne 1'38" après lui, à 16. Galerin (BMC) prend le pouvoir au classement général ! Dans ce groupe manquent quelques outsiders comme V.Gabrielli, visiblement pas dans son assiette.

Rooney s'impose et revient dans la course au Giro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:48

Etape 4 - Plat (209.6km)

Spoiler:
 

Enfin, le vent est retombé en Italie. Seulement, les 210 kilomètres du parcours, considéré comme plat, sont tout de même plutôt accidentés avec le franchissement d'un col de deuxième catégorie au milieu de l'étape, avant d'attaquer 4 tours d'un circuit avec une côte de quatrième catégorie.

Cela n'effraie pas Kawasaki (FDJ), Toht (COL) et Harper (TIS). Le trio possède même 9 minutes d'avance à 140km du but, avant de voir l'écart diminuer. La course se déroule sans incident majeur, les échappés se présentent en haut du premier passage du circuit final, soit à 55 kilomètres du but, avec une avance d'encore 3 minutes. L'entente n'étant pas super, cet écart descend à 1'30" à 30 bornes du terme.

Le trio de tête se frittant dans les bosses.


Lotto, Astana et SKY mettent la machine en marche derrière, pour les 3 grands sprinteurs du peloton. Les trois équipes s'entendent à merveille, le peloton revient sans mal à 11km de l'arrivée, alors que Harper, seul rescapé, coince. Le dernier sommet se trouvant à 4km de la ligne blanche, l'arrivée se jugera dans un faux-plat descendant. Il faut donc compter sur un certain coffre pour passer cette ultime difficulté sans encombres. Les 3 seigneurs du sprint présent passent tous bien les bosses, et Kangoroo (AST) encore mieux, emmené comme un roi par Shatskikh (AST) et Orlov (AST). Le sprint est lancé de loin par les Astana, Zergenetsky (EQS) semble très fort... Mais coince dans les derniers mètres. Pas suffisamment épaulé, le Russe laisse la victoire à Cavson (SKY) devant Kangoroo et lui-même !

Cavson ouvre son compteur sur ce Giro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:50

Etape 5 - Contre-la-montre par Equipes - Plat (23.2km)

Grâce à cette victoire, le trio magique AG2R point aux 2 premières places (Boyon et Terrassin) et à la quatrième (Bennett) !


Etape 6 - Plat (184.7km)



Etape place au programme du jour. Enfin, place à l'arrivée et au départ, parce qu'au milieu c'est plus compliqué que ça. Le vent est revenu sur la route du Giro (45km/h), contraignant le peloton à accentuer sa vigilance.

N'Gabo (COL), Lopez (TIS) et Canal (BMC) prennent les devants aujourd'hui. Le trio prend rapidement le large. Dans les bosses du parcours, Canal aligne sans soucis ses deux compagnons d'échappée, marquant 14 points sur les 15 en jeu. Le peloton, au moment de se mettre en chasse, est dans les portions ouvertes au vent. Un vent qui souffle de plus en plus fort, et de côté. La tension monte encore d'un cran, et une chute survient. Swaggins (AST) va au sol, avec Mich (ORI), Playmobil (MOV) et Klink (EQS). Chute sans trop de conséquences apparemment, mais survenant au mauvais moment : Une cassure se produit à 90km de l'arrivée. Ey (COL) est le seul coureur "important" pris dans cette cassure. La jonction se fera même dans la dernière côte du parcours. Une petite alerte donc, mais qui en dit long sur la fraîcheur des coureurs. Ainsi, le retour sur le plat fait des dégâts. Les coureurs lâchent les uns après les autres, Latour (A2R), le maillot blanc, lâche également prise à 11 kilomètres du but.

Le peloton revient petit à petit, mais justement, le vent tournant, de 3/4 dos, c'est une chance pour Canal, encore seul devant à 5km du terme, et qui dispose d'encore 35" de marge. Le peloton accélère encore pour préparer le sprint, accélération fatale à Wandert (ORI) qui lâche du terrain dans les 3 derniers kilomètres ! Canal résiste devant... Mais finit par craquer, à 800 mètres de la ligne blanche. Le sprint très rapide est enlevé par Kangoroo (AST) qui bat à nouveau les favoris, et même Bilos (BMC) 2ème du jour ! Kangoroo en profite pour prendre le maillot rouge.

Deuxième succès pour Kangoroo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:51

Etape 7 - Vallons (152.6km)


Spoiler:
 

153km, 8 côtes, 58 Points de la Montagne à prendre, 60km/h de vent, un peloton déjà fatigué.

Ainsi, le décor de cette dernière levée de la première semaine est planté. Candelaria (MOV), N'Gabo (COL) et Rubiano (LOT), maillot blanc de meilleur jeune sur les épaules, partent dans la première difficulté du jour. On constate rapidement que le meilleur jeune vise le maillot bleu de meilleur grimpeur tant il met du cœur à l'ouvrage en haut des difficultés. Candelaria lui est décroché à chaque accélération, avant de revenir dans la descente ou sur le plat qui suit. L'étape est courte et pas spécialement décisive pour le général, du moins sur le papier. Une nouvelle chute collective se produit, et dans les 10 premiers du peloton ! Du gratin au sol : Wandert (ORI), L.Gabrielli (CAN), Rooney (SKY) et Guillermo (COL) pour les habitués du bitume, mais ajoutez à cela
Boyon (A2R), le maillot rose qui va au tapis ! Tout le monde repart... Ou presque ! Boyon ne remonte pas sur son vélo ! C'est l'abandon du maillot rose ! Victime d'une fracture du Scaphoïde, on ne le retrouvera que sur les routes du tour d'Autriche en Août.

Le Giro s'arrête ici pour Boyon... Comme les espoirs de nombreux favoris.


La chute est d'autant plus dommage que le peloton roulait tranquillement, une erreur d'inattention de Wandert et tout s'écroule. Petite anecdote, l'attaque de M.Van Daelle (EQS) alors que le peloton était désorganisé. Sortant le gros moteur, il ne s'extrait même pas du peloton. Le vent retombe un peu pour la deuxième partie de la course, quand le peloton commence à accélérer pour revenir. Malgré tout, c'est un peu la panique, les leaders sont très haut dans le peloton, à tel point que les relais passent mal, ce qui profite au trio de tête qui s'entend toujours, malgré un Candelaria plus faible.

Le trio de tête


A 60km du but, dans une descente, une nouvelle chute survient mettant Kangoroo (AST), Scatini (CAN) et de nouveau le malheureux Chaboche (ORI) au sol. Ce dernier ne repartira pas. A l'avant, Rubiano a distancé ses compagnons d'échappée et dispose de 2'40" à 35 kilomètres de l'arrivée. Il attaque alors le Poggio (7.5km à 7.4%) avec un vent remonté à 60km/h dans les 30 derniers kilomètres. Dans ce Poggio, conséquences des chutes, Rooney et L.Gabrielli lâchent alors qu'il reste encore 28km de course. Moment où Latour (A2R) est passé à la vitesse supérieure, emmenant Bennett (A2R) et se détachant même du peloton. Il reste 2 kilomètres d'ascension

Latour montre qu'il a des jambes de feu, C.Norris confirme.


Cavson (SKY) décide de faire l'effort, mais dans les pourcentages les plus raides c'est compliqué pour lui. Les coureurs basculent dans l'ordre établi, direction le Monte Orelio (5.1km à 5.9%) comme dernière difficulté. Au sommet du Poggio donc, Rubiano a une avance de 1'05" sur Bennett et Latour, 1'25" sur Cavson et 2'10" sur le peloton mené par les FDJ. Pranjic (ORI) décroche en haut de cette difficulté. Lecou (FDJ) fait l'effort dans la descente, suivi de Galerin (BMC), Terrassin (A2R), Guillermo (COL), Napoli (TIS) et Voixdechiotte (FDJ). Un petit regroupement se forme donc au pied du Monte Orelio, où Rubiano doit s'avouer vaincu.

Rubiano prend le maillot bleu en consolation.


A 11.5km du but, Terrassin imprime un très gros rythme, Cavson très bien et Bennett dans la roue. Immédiatement, Wandert, Gallopin (LOT) et Pena Quintero (BMC) sont décrochés. Ils ne sont plus que 9 à l'avant à 10 bornes du terme. Ils basculent ensemble dans la dernière descente menant à l'arrivée. L'étape se joue donc au sprint, où Cavson est évidemment le plus fort et aligne Napoli sur la ligne. Terrassin complète le podium, et prend le maillot rose !

Cavson puissance 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:53

Etape 8 - Moyenne Montagne (172.9km)

Spoiler:
 


Huitième étape du Giro. La première étape de la deuxième semaine, et la première arrivée difficile du tour d'Italie, avec le Monte Cetona (8.5km à 6.1%). Avant cela, 6 cols sont répertoriés tout au long du parcours, donc le première col de 1ère catégorie, le Monte Amata (9km à 8.3%). Pas de vent aujourd'hui, mais l'apparition de la pluie qui va faire plaisir aux coureurs pour franchir ces montagnes russes.

Le début d'étape est très très rapide, plusieurs cassures fendent le peloton avant qu'une échappée de 4 coureurs ne se forme : Wahnström (BMC), Marchesi (CAN), Mich (ORI) et Cainzos (TIS). Les 4 hommes sont rapidement rejoints par le maillot bleu de Rubiano (LOT). Forcément, 69 points à prendre aujourd'hui, il n'allait pas passer à côté. Dans le peloton, AG2R impose un rythme important, ne laissant pas plus de 5 minutes de marge aux hommes de tête. C'est la situation au pied du Monte Amata, principale difficulté du jour. L'échappée le grimpe plus vite que le peloton, montant l'écart à 7 minutes pour le trio qui se détache, Cainzos, Wahnström et Rubiano. Mich est lâché depuis un moment, Marchesi vient de décrocher, à 3km du sommet. Le peloton roule par à-coups derrière, alternant entre le relâchement et les accélérations. Ce rythme fait mal, et particulièrement à Lucca Gabrielli (CAN) ! Le favori local, blessé, lâche prise à 78km du but !

Gabrielli en difficulté à la maison, une image difficile à voir...


Latour (A2R) fait à nouveau un numéro pour amincir le groupe des favoris. Mais étonnamment, le groupe de tête gagne du terrain, disposant de 9'15" d'avance à 60 kilomètres de l'arrivée, puis 10' à 44km du but. Le groupe de tête, d'où Cainzos a disparu, semble bien aller au bout. D'ailleurs, Wanhström semble déjà penser à la victoire d'étape en ne relayant plus.

Rubiano, intenable en ce moment.


Avec une avance de 11 minutes à 20 bornes du terme, autant dire que la messe est dite. Rubiano tente d'ailleurs de décrocher le champion de Suède de sa roue, mais sans succès. De fait, le duo se regarde, et l'écart est retombé à 9'40" au pied du Monte Cetona. Le peloton attaque tambours battants cette ascension, et après 1.5km V.Gabrielli (CAN) attaque.

La revanche contre le destin !


Le secondaire fait le trou, puis Terrassin (A2R) en personne va le chercher. Difficilement d'ailleurs. Il effectue la jonction après 2 kilomètres de chasse, et V.Gabrielli, la rage de vaincre marquée sur son visage, appuie très fort sur les pédales et joue le jeu du maillot rose. Derrière, on tente de s'organiser, mais tactiquement Bennett (A2R) est malin et empêche toute sortie du groupe des favoris. Le rythme est très élevé, Wandert (ORI) et Rooney (SKY) en sont victime à 5km du sommet. La course se passe en 3 temps, la bataille pour la victoire d'étape d'abord. Wahnström n'ayant pas passé un relais, on devine l'issue du sprint.

Une victoire de prestige dans 200 mètres !


Mais le jeune Rubiano a de la ressource, et surtout une meilleure pointe de vitesse. Non content de s'échapper tous les jours, le coureur de la Lotto s'impose au sprint !

Rubiano retrouve la victoire !


Cainzos coupe la ligne en troisième position, à 2'22" du duo. Puis derrière, V.Gabrielli termine 4ème devant Terrassin, avec 4'43" de retard. Un groupe de favoris termine 26" après eux. Wandert perd plus de 3' sur le maillot rose, Rooney 4'15" et le pauvre Lucca Gabrielli termine 15 minutes après le leader du Giro. A signaler, 7 Hors-délais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:54

Etape 9 - Plat (232.3km)


Spoiler:
 

Peu de choses à retenir de cette étape. L'échappée (Neymar (EQS), Canal (BMC), Ortiz (MOV), Orlov (AST), Marchesi (CAN)) n'a pas cru un instant aller au bout, malgré le vent léger (30km/h sur le plat). Une chute a envoyé Pranjic (ORI), Swaggins (AST), Kiesenebner (EQS) et Ey (COL) au sol. C'est peut-être ce qui a coûté la victoire au coureur de la Colombia, qui est battu sur le fil par Cavson (SKY) malgré un très bon sprint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:54

Etape 10 - Vallons (163.1km)

Spoiler:
 


Etape Vallonnée, mais bon sur le papier c'est plutôt pour sprinteurs. La seule différence faite par ce statut, c'est l'organisation du sprint.
Auparavant, l'étape n'a rieu eu de remarquable, la traditionnelle échappée reprise à 10km du but, et le sprint, totalement désorganisé donc, revient largement à Cavson, le seul concerné par l'étape. Les autres l'ont regardé faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:55

Etape 11 - Haute Montagne (211.5km)




Bah mes cousins, c'est pas le jour de se manquer. Oh le parcours n'est pas le pire possible, mais cette étape lance 4 jours en hautes montagne. Et se manquer aujourd'hui, c'est quasiment dire adieu à la victoire finale. La distance est quand même importante (212km), mais également le retour du vent (45km/h de moyenne) vont faire de cette étape un passage décisif.

Et pour symboliser la journée importante, le premier attaquant du jour est Rooney (SKY). Le coureur va chercher à gagner une deuxième fois, ou alors même à revenir au général à la faveur d'une échappée fleuve pourquoi pas. Il est accompagné de Shatskikh (AST), Gutierrez (ORI), Di Luca (CAN), Klink (EQS) et Delgado Junior (TIS). Dans le peloton, FDJ et A2R guettent pour ne pas laisser trop d'avance. 5'30" à 85 kilomètres du terme. A l'arrière, une chute collective met à terre pas mal de sprinteurs. Mich (ORI) ne repartira d'ailleurs pas. Les hommes de tête attaquent le Monte Cimone (14.9km à 7.5%) et ses routes en terre. Le peloton est alors mené par un coureur de la Colombia, fait nouveau. Rooney impose son rythme devant, et bascule en tête.


Derrière, le peloton explose à 6 kilomètres du but. Ruah (MOV), Rubiano (LOT) et L.Gabrielli (CAN) lâchent prise. Le rythme alternant dans le peloton, Rubiano peut rentrer. Au sommet, V.Gabrielli (CAN) et Gallopin (LOT) passent à l'attaque.

Gabrielli démarre à fond la descente.


A 10 kilomètres de la ligne, Rooney a une belle avance de 8'15". Il s'est débarrassé des autres et gère son ascension. Le peloton attaque ce Monte Abetone (10.2km à 6%) à fond. Latour (A2R) emmène Bennett (A2R) dans sa roue, se détachant même du reste du peloton ! Le jeune grimpeur est décidément intenable sur ce Giro. Guillermo (COL) se réveille alors et attaque pour recoller. Cavson (SKY), Terrassin (A2R) et Gallopin tentent de revenir mais c'est difficile. Bennett fini par y aller seul.

Bennett, très très fort !


Se moquant ouvertement de la hiérarchie, le vainqueur sortant du Giro avale la pente. Il accuse encore un retard de 2'40" à 4 kilomètres de l'arrivée, mais écart retombé à 1'12" à 2 kilomètres ! Derrière, comme lui, tout le monde est à bloc, chacun pour soi pour limiter la casse avec le Canadien invincible ! Guillermo décroche de sa roue le maillot rose ! Michel (ORI) donne tout ! Wandert (ORI) encore dans les choux ! Rooney a encore 20" sous la flamme rouge, mais ne peut pas lutter. Bennett s'impose en très très costaud, devançant de 52" Terrassin et lui prend le maillot rose, pour 5 secondes ! Ambiance dans le bus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Sam 6 Fév - 18:55

Etape 12 - Haute Montagne (188.5km)



Pentes du Zoncolan

Spoiler:
 


Voilà une étape très attendue. Les terribles pentes du Monte Zoncolan (12.2km à 9.3%) comme juge de paix. Sur ces pentes raides et ces routes étroites, il faudra être vigilant afin d'éviter toute cassure.

M.Lopez (TIS), Gutierrez (ORI), Klink (EQS), Di Luca (CAN), Canal (BMC), Shatskikh et Orlov (AST) prennent les devant rapidement. Seulement AG2R ne leur laisse pas plus de 2'20" d'avance sur le plat, maintenant toujours ce groupe à portée de tir. On sait alors rapidement que les 7 de tête n'iront pas au bout de leurs rêves. Les deux premiers tiers de la courses se passent ainsi, rien de spécial. Dès les premières pentes, Shatskikh lâche prise à l'avant. Le peloton est tout proche de toute façon.

Le peloton veille vraiment de très près.


Gutierrez remporte le Grand Prix de la Montagne, le groupe explose puis se reforme en partie et ils se retrouvent finalement à 4 au pied du Zoncolan. 50" d'avance au pied. Il en faudrait 20 fois plus pour espérer aller au bout. Petite anecdote, Kangoroo (AST) est allé chercher 2 points au Sprint Intermédiaire.
D'entrée de col, Terrassin (A2R) impose son rythme. Le grimpeur ne force pas spécialement, mais les plus faibles lâchent prise dans ce Giro très exigeant. Accélérant un peu, le groupe s'étire et fini par casser, au niveau de Rooney (SKY). L.Gabrielli (CAN) est lâché, comme Latour (A2R) et Jarlinson (SKY), importants pour le maillot blanc de meilleur jeune. Ils ne sont plus que 15 dans le groupe des favoris, à 6.5km du but : Kiesenebner (EQS), Rubiano, Gallopin (LOT), V.Gabrielli (CAN), Wandert, Michel (ORI), Pena Quintero, Galerin (BMC), Cavson (SKY) toujours présent, T.Poulidor, Napoli (TIS),
Bennett, Terrassin (A2R), Lecou (FDJ) et Guillermo (COL).

Les favoris en file indienne


Les deux premiers cités lâchent 1 kilomètre plus loin. A 4.5km, Napoli démarre. Le groupe se casse immédiatement en deux.

Napoli sort enfin de sa boîte.


L'Italien est reprit un kilomètre plus loin par le maillot rose, et c'est Poulidor qui prend les choses en main. Le français sort les grosses cuisses, lance le sprint mais ne peut rien face à un grand Terrassin aujourd'hui ! Le coureur AG2R prend par la même occasion le maillot rose à son coéquipier, pour 5" ! Une ascension tout de même décevante, car c'est à 8 qu'ils terminent, sans trop d'offensives.

Terrassin facile, se permettant une grimace au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:34

Etape 13 - Haute Montagne (182.4km)



Dénivelé positif : 5.160 mètres. Point culminant : 2.237m. 6 Cols, 129 points au classement de la montagne.

Etape dantesque sur les routes du Giro. Il reste 9 étapes à parcourir, celle-ci comprise, et pas moins de 6 étapes de hautes montagne ! Autant dire que la fin de ce Giro sera lessivante. Douze courageux (ou suicidaires) tentent leur chance au départ de l'étape. Un groupe imposant que AG2R garde comme toujours en point de mire. 12 hommes en colère, ou pas, car dès les premières pente le groupe s'effrite. Les lâchés sont manger rapidement par le peloton, et le groupe d'échappée est finalement composé de 8 coureurs : Delgado Junior (TIS), Longue (FDJ), Scatini (CAN), Di Luca (CAN), N'Gabo (COL), QUintana (COL), Jean-Jean (ORI) et Houber (SKY).

Delgado Junior et son beau maillot tout neuf


Une petite anecdote derrière : L.Gabrielli (CAN) qui crève. Quel tour de chiasse pour le grimpeur Italien. Swaggins (AST) sort du peloton au sommet, à 89km du but. Il sera vite revu, alors que devant ils ne sont plus que 3 dans le Passo Giau (15.8km à 6.1%) : Jean-Jean, Houber et Di Luca. 3 puis deux, car Houber lâche à 5km du sommet. C'est donc un duo qui bascule dans la descente.

Swaggins démarre, le duo plutôt sans forcer.


Devant, Jean-Jean montre qu'il est plus fort et s'isole à 34km du but, au sommet du Passo Fedaia (14.7km à 7.2%). Il a 7 minutes d'avance sur le peloton. Un peloton encore nombreux (34 coureurs) qui semble en phase avec les positions au classement. Nous arrivons alors dans le Passo Pordoi (13.6km à 5.6%). Son sommet est à 9km de l'arrivée, c'est donc le meilleur endroit pour bouger. Et c'est ce que fait V.Gabrielli (CAN). L'Italien sort avec Rooney (SKY) mais Marinangeli (A2R) puis Bennett (A2R) verrouillent tout.

Au moins un qui tente !


Jean-Jean a course gagnée avec le statut quo chez les favoris. Il a 8'40" de marge à 4km du sommet. Derrière, Guillermo (COL) attaque les AG2R. Terrassin (A2R) Bennett et T.Poulidor (TIS) sortent en contre tout de suite. Le grand Canadien attaque d'ailleurs clairement le maillot rose, qui tarde à y aller. Derrière cette bagarre, Lecou (FDJ), Pena Quintero, Galerin (BMC), Napoli (TIS) et Michel (ORI) s'organisent pour revenir. Poulidor et Bennett dépassent Guillermo et basculent dans la descente.

Guillermo fidèle à ses habitudes.


A l'avant, course gagnée et tout sourire, Jean-Jean sauve l'honneur des Orica et s'impose. Il fait coup double en empochant le maillot bleu de meilleur grimpeur. Chez les favoris, la bagarre est intense dans cette descente. Tout le monde est à bloc, et Bennett va couper la ligne en 3ème position. Di Luca complètement oublié termine deuxième. Poulidor, Guillermo et Terrassin terminent dans le même temps. Bennett revient donc à 1" de son coéquipier au classement général. Mais les écarts sur la ligne changent les choses, Poulidor passe 3ème à 2'13" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:35

Etape 14 - Haute Montagne (244.6km)



6.215m de dénivelé. 6 Cols, dont 3 de 1ère Catégorie.


Il est bien délicat de trouver une étape plus exigeante que celle-ci. plus de 6.000 mètres de dénivelé positif, 245 kilomètres de course et nous sommes à la fin de la deuxième semaine, après plusieurs étapes très difficiles juste avant. Non vraiment, les organisateurs de ce Giro sont des cinglés.

Comme tous les jours, le peloton laisse partir un petit groupe mais sans lui laisser trop de marge. Swaggins (AST), Marchesi (CAN), Houber (SKY), Kawasaki (FDJ) et Di Luca (CAN) partent donc en éclaireurs. Pas longtemps pour les deux derniers, repris dans le second col par le peloton. Le trio de tête peut alors respirer, ayant 6'30" d'avance au pied du Passo di Monte Giovo (17.6km à 7.9%). Les routes étroites de ce col et les très forts pourcentages à son pied font exploser le peloton, à tel points qu'ils ne sont plus que 24 à 120 kilomètres de l'arrivée !

Sans forcer, le peloton explose. Devant, c'est facile pour Marchesi.

Le trio de tête possède 13'30" au sommet. Au pied du Passo Delle Erbe (14km à 8%), AG2R reprend son rythme saccadé qui fait très mal à beaucoup de coureurs. Certains lâchent puis reviennent et sont de nouveau distancés. Devant, Marchesi s'est débarrassé de ses compagnons d'échappée et possède 10'30" au sommet du col. Il lui reste 36 kilomètres à parcourir seul. Mais il se débrouille pas mal, ayant 12 minutes de marge au pied du Plan de Corones (14.7km à 7%), juge de paix du jour. McEwen (LOT) se distingue à l'arrière en chutant assez lourdement. La veille d'une étape enfin plate, c'est dommage. Le peloton roule tranquillement sous le rythme de Latour (A2R). Statut quo à 7km de l'arrivée. C'est le jeune coureur qui décide d'ailleurs d'accélérer le rythme à 2km plus loin. Il supprime quelques forces en présence puis Napoli (TIS) vient le suppléer. Un rythme terrible qui fait tout péter, avant l'attaque de Poulidor (TIS) à 3km du but !

Poulidor lâche les chevaux !


Guillermo (COL) se cale dans sa roue, Terrassin (A2R) tente de suivre mais n'y parvient pas. Le leader du classement général semble coincer ! Napoli et Wandert (ORI) sentent le bon coup, Bennett (A2R) aidant son leader, et partent en chasse derrière le terrible Poulidor. A l'avant, Marchesi récompense d'une belle victoire son courage jour après jour ! Swaggins coupe la ligne en deuxième position (+1'34") et Poulidor surgit en troisième place. On déclenche les chronos... + 2'46". Guillermo termine, puis Napoli, Wandert et enfin Bennett et le maillot rose. Temps perdu : 4'27", soit une perte de 2'01" sur Poulidor ! Il remonte à 28" au classement général !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:36

Etape 15 - Plat (189.5km)




Enfin, un peu de repos. Un seul coureur n'en a manifestement pas besoin, c'est Longue (FDJ) qui va passer la journée seul devant. Pour les autres, c'est récup'. Même si bon, les sprinteurs ne vont pas laisser passer leur chance. C'est sans surprises donc que le fuyard est avalé par le peloton, alors qu'il reste encore 25 kilomètres de course. Et c'est dans un sprint très étrange que se joue la gagne.Les poissons pilotes sont vite à bout de force, laissant les sprinteurs se dévoiler rapidement. Longtemps en tête, Losanov (AST) se fait dépasser à 300 mètres de la ligne par Kangoroo (AST) et surtout Cavson (SKY). Le maillot Rouge s'impose à nouveau, de peu, mais il montre qu'il est bien le plus fort. Ou du moins, le plus frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:37

Etape 16 - Haute Montagne (171.4km)



5.645 mètres de dénivelé, 2.752m, le point culminant du Giro.

Stelvio, Mortirolo, Gavia, Bormio 2000... Qu'on ne vienne pas dire que cette étape ne rentrera pas dans la légende du Giro di Italia ! La distance est raisonnable, mais les difficultés monstrueuses sans aucun doute. Gare aux mauvaises journées, et aux délais pour les plus fatigués.

Dès les premières pentes du Stelvio (25.6km à 7.1%), Da Silva (SKY), Wellens (LOT), Klink (EQS), Scatini (CAN), Swaggins (AST) et Yates (BMC) attaquent. Le premier nommé ne tient cependant pas plus de 3 kilomètres avant de lâché, à bout de forces. Le peloton perd très vite de nombreux éléments, encore sous l'influence des AG2R décidés à ne rien laisser filer hors de portée. Ils ne sont donc plus que 43 dans le peloton après 22 kilomètres de course. Et au vue du parcours, on peut se faire du soucis pour ceux à l'arrière de la course. Marchesi (CAN) sort du peloton rejoindre la tête de course. Un peloton composé de 29 coureurs au sommet du Stelvio.

L'échappée, qui résiste dans la douleur. Et Marchesi, toujours enclin à s'enfuir.


Les hommes attaquent alors le Mortirolo (15.1km à 8.5%). L'échappée possède 3 minute d'avance au pied, puis 4'45" au sommet où Swaggins devient leader virtuel du classement de la montagne. Le peloton n'est plus composé que de 25 unités. La descente, sans encombre, nous amène au Gavia (21km à 7%), dont le sommet est situé à 33 kilomètres de l'arrivée. Dans le peloton, Latour (A2R) est le dernier rescapé de l'armada AG2R pour emmener ses leaders. Cela donne des idées au reste de la troupe. V.Gabrielli (CAN) attaque à 8km du sommet. Terrassin (A2R) Se met en route pour le reprendre, sans se lever de sa selle. Son action étire considérablement le groupe des favoris, qui avale les échappés.

Quand le maillot rose s'en mêle...


Le maillot rose finit par lâcher les autres de sa roue. Lecou (FDJ) est costaud et revient sur le maillot rose... Avant de le déposer ! C'est chacun pour soi ou presque. Seulement, il y a encore une descente à négocier. Gabrielli bascule avec 40" de marge sur Lecou, et derrière tout le monde se suit en 10-15 secondes. Dans la descente, Guillermo (COL), Bennett (A2R), Lecou et Terrassin se retrouvent, et ont 1'15" de retard sur l'Italien. A 20km du terme, presque au même moment, Michel (ORI) rentre aussi sur un groupe qui s'observe, laissant plus ou moins Bennett rouler. C'en est trop pour le Canadien, qui attaque, à 12 kilomètres de la ligne ! Guillermo et Lecou sautent dans sa roue, le maillot rose est scotché avec Michel !

Bennett, intenable !


Les déclarations du manager AG2R semblent de moins en moins convaincantes avec cette nouvelle accélération. Poulidor (TIS) et Galerin (BMC) reviennent dans le même temps sur le maillot rose. Nous voilà dans l'ascension vers Bormio 2000 (9km à 7.4%). Gabrielli dispose de 40" de marge sur le trio de contre, et 1'30" sur le groupe maillot rose. A 6 kilomètres du but, Lecou place une violente accélération.

Lecou fait la différence.


Il rejoint le fuyard un kilomètre plus loin. A 4 km du terme, le duo de tête a 55" de marge sur celui de contre, qui a lui-même 25" sur le maillot rose. A 2 kilomètres de la ligne, il y a encore 48" d'avance à l'avant, et Michel sort du groupe Maillot rose, sentant décidément une baisse de celui-ci. Sous la flamme rouge, le duo a course gagnée et s'observe pour le prestige de l'étape.


Gabrielli est le plus malin en attendant longtemps pour l'effort, mais il craque au moment de passer, et Lecou s'impose ! Guillermo coupe la ligne avec 1'01" de retard, Bennett 4ème à 1'09" avec Michel. Terrassin arrive 47" plus tard et cède sa tunique à Bennett à nouveau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:38

Etape 17 - Haute Montagne (265.8km)


5.736m de dénivelé, 1980m point culminant, 7 cols, 35km/h de vent.


Ultime levée avant le contre-la-montre décisif de 50 kilomètres. Et ce n'est pas aujourd'hui que les organismes se reposeront. 265 kilomètres en montagnes russes, avec du vent en prime, après 2 semaines de course. Mais il y a toujours des courageux prêts à se montrer. Swaggins (AST) veut assurer le classement de la montagne. Il est accompagné de Yates (BMC), Kawasaki (FDJ) et N'Gabo (COL). La première côte fait déjà exploser le peloton qui se reforme sur le plat. Marchesi (CAN) et Klink (EQS) sortent et rejoignent la tête de course. Les organismes sont réellemtn à bout, et la moindre esquisse d'accélération lâche la moitié du peloton. A 100 kilomètres du terme, ils ne sont plus que 21 dans le peloton. Le Passo San Marco (19.4km à 7.4%) est le juge de paix de l'étape. Mais les favoris, reprenant les hommes de tête, ne bronchent pas. Seul L.Gabrielli (CAN) tente le coup, mais ne parvient même pas à sortir sur les 15 kilomètres de plat finaux. C'est donc au sprint que ça se joue, et Napoli (TIS) est de loin le plus rapide. Il devance Terrassin (A2R) et V.Gabrielli (CAN) dans un groupe de 14.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:39

Etape 18 - Contre-la-Montre plat (50.4km)


Le voilà ! LE Rendez-vous de ce Giro ! Le jour qui fera sans doute la différence ! La journée où il ne faut pas se manquer.

Le parcours est plutôt plat, mais avec quelques raidillons tout de même, dont le second point intermédiaire en haut d'une côte raide de 800 mètres à 10%.

Le premier point est situé après 20.8km de course, le second après 40.1km.

Le premier partant, lanterne rouge du Giro, est Enric (MOV) accusant 5h58'19" de retard au classement général. Il établit donc les premiers points de référence : 32'14" au premier point / 1h06'18" au second / 1h23'03" à l'arrivée. Ce temps est évidemment battu, par Time (MOV) d'abord, en 1h20'48". Premier vrai temps de référence, même s'il terminera 31ème de l'étape. Zandstra (CAN) a des ambitions aujourd'hui, mais son temps de référence (1h20'02") sera largement battu. Il terminera 22ème. Pour dire à quel point la fraîcheur est primordiale, Delgado Junior (TIS) va battre de 27" ce temps. Swaggins (AST) est le dernier à établir un temps référence, avec un chrono en 1h18'02". Ce temps le classera 11ème de l'étape.

Place maintenant au TOP 20 du Giro.

Ruah (MOV) : 20ème à 1h10'30" au général

Pas de changement pour Ruah. Un temps de 1h21'21" le classe 42ème de l'étape. Il reste 20ème du classement général.



L.Gabrielli (CAN) : 19ème à 1h10'05" au général

Pas franchement sous la menace de Ruah, Gabrielli boucle le parcours en 1h14'39". Nouveau temps de référence, et il passe 18ème du classement général en terminant 5ème de l'étape



Voixdechiotte (FDJ) : 18ème à 1h07'45" au général

Pas de miracle. 1h21'03" pour boucler les 50 kilomètres, soit le 35ème temps. Il est dépassé par L.Gabrielli au classement général, se retrouvant 19ème.



Kiesenebner (EQS) : 17ème à 56'59" au général

Pas ce qu'on pourrait appelé un pur rouleur, l'Autrichien termine en 1h21'08". Sa 38ème place lui permet de rester 17ème du général.



Latour (A2R) : 16ème à 48'02" au général

Lui non plus pas fan de l'exercice solitaire, il limite pourtant bien la casse en 1h19'58". 21ème de l'étape, il ne bouge pas au classement général



Cavson (SKY) : 15ème à 42'48" au général

On s'attendait presque à le voir jouer la gagne aujourd'hui. Mais quand même pas. 1h20'55" est tout de même un très très bon temps pour lui, qui se classe 33ème. Il ne bouge pas au classement général, même si Latour se rapproche.



Rooney (SKY) : 14ème à 39'43" au général

Partir derrière un coéquipier... Bref. Il va le doubler au kilomètre 35, et terminer avec un temps de 1h18'05". 12ème de l'étape, il ne bouge pas au classement général.



Rubiano (LOT) : 13ème à 35'12" au général

Plus ou moins sous la menace de Rooney, il boucle le parcours en 1h19'05", soit une minute pile de plus. Il conserve sa 13ème place au général pour 3'30".



Gallopin (LOT) : 12ème à 27'52" au général

Lui aussi part derrière son coéquipier. Lui aussi le double au kilomètre 20, et fait un parcours remarquable en 1h14'53". Il termine 6ème du chrono, mais reste à sa place au général.



Pena Quintero (BMC) : 11ème à 19'00" au général

Dans le même temps au général que V.Gabrielli, il lui fallait terminer plus vite que lui pour entrer dans les 10. C'est raté, en 1h18'18". Il se classe 13ème de l'étape, et reste 11ème du classement général.



V.Gabrielli (CAN) : 10ème à 19'00" au général

L'Italien doit sauver l'honneur des Cannondale au classement général. En 1h16'29", bien que doublé par Wandert après seulement 21 kilomètres, il termine 9ème de l'étape. Et reste à sa place, creusant un peu l'écart avec ses poursuivants au général.



Wandert (ORI) : 9ème à 17'50" au général.

Le champion du monde de la discipline a encore frappé. En 1h11'51", il termine... 3ème du chrono ! Il est donc battu par 2 autres coureurs aujourd'hui. Mais son excellent temps lui permet de bien revenir au général, proche des coureurs devant lui. Il reste 9ème.



Napoli (TIS) : 8ème à 7'55" au général

Pas à son aise, Napoli limite pourtant bien la casse. Un temps de 1h18'42" le classant 14ème de l'étape, il reste 8ème du général mais sent revenir Wandert derrière lui.



Galerin (BMC) : 7ème à 3'54" au général

Là nous entrons dans le vif du sujet. Galerin, très à l'aise sur ce parcours, termine en 1h13'01", soit le 4ème temps final. Sa performance lui permet de remonter... 4ème du classement général ! Et ce dès le deuxième temps intermédiaire.



Michel (ORI) : 6ème à 3'24" au général

Sous la menace directe de son poursuivant, Michel sort le grand jeu : 1h11'27" ! Il remporte tout simplement le contre-la-montre, et remonte à la 2ème place du classement général ! C'est très chaud !



Guillermo (COL) : 5ème à 3'12" au général

Il avait beaucoup à perdre aujourd'hui. En 1h19'16", il termine 17ème du chrono, mais perd 2 places au classement général, et pas mal de temps. Il se retrouve 7ème à plus de 10 minutes au général.



Lecou (FDJ) : 4ème à 2'16" au général

Pour lui, ça a aussi été long. En 1h16'14", il se classe 8ème mais perdu une place au général, se retrouvant 5ème ex-aequo avec un autre.



T.Poulidor (TIS) : 3ème à 1'25" au général

Et l'autre, c'est lui. En 1h17'05", son contre-la-montre lui fait perdre 2 places au classement général. Rien n'est perdu, mais sa 10ème place du jour ne lui donne pas beaucoup d'espoirs.



Terrassin (A2R) : 2ème à 28é au général

Et voilà le nouveau leader du Giro ! En 1h11'31", il se classe deuxième du jour à 4 petites secondes de Michel et prend une belle avance au classement général ! Il ne lui reste plus qu'à tenir 2 jours.



Bennett (A2R) : Leader du général

Le perdant du jour, c'est lui. En 1h15'11", le 7ème temps est honorable, mais il recule au 3ème rang du classement, à 3' de son coéquipier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:40

Etape 19 - Haute Montagne (235.2km)




Etape presque facile pour le peloton. Et je ne vais pas traîner, car il n'y a presque rien à en dire. Le groupe des favoris reste sage, à 14 jusqu'à 10 kilomètres du but, soit 3 kilomètres du sommet où Guillermo (COL) attaque. Gros descendeur, les 40" au sommet suffisent pour lui offrir la victoire, reprenant une minute au reste des favoris.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:41

Etape 20 - Haute montagne (231.1km)



6.582m de dénivelé, 2.736m point culminant, 164 points pour la Montagne à prendre.


Dernière véritable étape du Giro, avant la procession vers Milan. L'occasion de fixer les places du cassement général, mais également du classement de la Montagne.

L'étape démarre tranquillement... Nan je déconne. La première attaque est signée Rooney (SKY), partant avec 2-3 jeunes, mais aussi L.Gabrielli (CAN) et Guillermo (COL) ! Ils sont repris par le peloton... Mené par McEwen (LOT) et Cavson (SKY) ! Vous dites monde à l'envers ? Bref, Rubiano (LOT) met son plan à exécution et s'en va. Seul. Mais rapidement rejoint par 9 coureurs. Autan en citer 4 comme les autres explosent de suite : Rooney, Guillermo, L.Gabrielli et Klink (EQS). L'échappée semble dessinée, mais non, T.Poulidor (TIS) y va aussi. On va couper un peu, et dire qu'à 195km du but, voici le peloton (sans échappée à l'avant) :


Et comme vous le voyez, tout le monde est à la planche. Rooney et Guillermo se battent pour les points de la montagne en haut des cols. Rubiano lâche à 180km du but. Pas de chances pour son plan de la Montagne... Bennett (A2R) fait un gros travail pour ne laisser partir personne. Mais le géant Canadien le paye cash.


Il lâche, et à 125km du but tout de même ! C'est un bordel innommable. ecou (FDJ), Galerin (BMC), Guillermo, Poulidor... Tous tentent leur chance chacun leur tour. Cela donne une scène irréelle à 80km de l'arrivée.

Dernier col ? Non, il en reste 3 !


Un petit groupe se retrouve en tête, dont Terrassin (A2R). Le groupe se regarde franchement, ou marque le coup physiquement. Mais vraiment. Carrément. A tel point que Bennett, qui avait 10 minutes de retard, rentre sur le groupe ! C'est lui qui remet le groupe en route. Ils sont donc 14 à 40 kilomètres de l'arrivée. A 13km du but, sous la neige, Bennett sort en force, le maillot rose dans la roue. Poulidor ramène le groupe qui explose en vol.


A 6km de l'arrivée, Guillermo sort du groupe. Chacun est au bout de ses forces. V.Gabrielli (CAN) part en contre aux tripes, et Bennett lâche à nouveau. Lecou fait son effort à 2.5km du terme. Terrassin éteint tout espoir et rentre sur le trio. Il assure le général, et va même remporter l'étape sur ses dernières forces. Il remporte le Tour d'Italie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1129
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   Dim 7 Fév - 21:42

Etape 21 - Plat (181.8km)




La lente procession vers les grandes plaines de Milan accouche d'un sprint massif attendu. McEwen (LOT) a le droit de revoir son train de sprint, qui l'emmène très bien à 3km mais craque totalement son slip. Cavson (SKY) se fait encore plaisir tant qu'à faire, et s'impose devant Kangoroo (AST) et Napoli (TIS). Terrassin (A2R) remporte le Giro, Cavson le classement par points, Guillermo (COL) la montagne, Rubiano (LOT) le classement des jeunes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giro - Tour d'Italie / Saison 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giro - Tour d'Italie / Saison 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche porte outil Precise typeC Type italien
» Tour du Cantal 2009
» Un meuble support pour mon tour
» Vivaces d'arrière-saison
» Fourgon prêt pour...Un tour du monde !...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Quatuor UCI :: Courses :: Grands Tours-
Sauter vers: