Forum Quatuor UCI

Tout savoir sur le récit Quatuor UCI !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Classica San Sebastian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Classica San Sebastian   Mer 2 Sep - 21:59

Saison 1

Citation :
Classement

1 Allessandro Scatini Team Cannondale - Garmin 5h15'12

2 Lucas Destang Astana Pro Team + 14
3 Loïc Mouchi BMC Racing Team + 44
4 Leonardo Parra Tinkoff-Saxo s.t.
5 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
6 Peter Hazard FDJ s.t.
7 Maxime Chaboche Orica-GreenEDGE s.t.
8 Dragutin Pranjic Orica-GreenEDGE s.t.
9 Dario Wandert Orica-GreenEDGE s.t.
10 Yuriy Zergenetsky Etixx - Quick-step + 1'41
Spoiler:
 

Saison 2


1 Peter Hazard FDJ 5h18'54
2 Justin Bridou Team Katusha s.t.
3 Bauke Payet Team Sky s.t.
4 Alex Vino Roubaix Lille Métropole s.t.
5 MH Marouan Movistar Team s.t.
6 Bernardo Colex Etixx - Quick-step s.t.
7 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
8 Tor Zucchi Etixx - Quick-step s.t.
9 Edwardo Botero Colombia + 27
10 Thomas Peyron Team Katusha + 59
Spoiler:
 


Dernière édition par Tipitch le Dim 7 Aoû - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Classica San Sebastian   Mer 2 Sep - 22:00

Startlist

Spoiler:
 


Il y a comme une odeur de tour d'Espagne au départ de San Sebastian. Tout au long de ces 215km de course sous formes de tracés autour de la ville, les 88 coureurs du peloton auront la joie de s'étriper sur un parcours très particulier, enchaînant portions plates et montées raides. Armstrong (AST), Houber (SKY), Kobb (MOV) et Rubinho (LOT) forment le quatuor échappé, mais après 35 kilomètres de lutte intense avec le peloton désireux de trier et réduire au maximum les membres de ce groupe de suicidaires. Parce que oui, plus encore que sur un Grand Tour, les échappées matinales sur des classiques majeures vont très rarement au bout, il faut bien l'avouer. Elle est bien loin l'époque où on pouvait gagner LBL en partant au kilomètre 10 avec les autres gros bonnets du peloton. M'enfin je m'égare, et retour au jeu. Les hommes de tête vont tranquillement progresser jusqu'à atteindre 6' d'avance, moment où les FDJ, les Etixx et les Cannondale décident de mettre en route. Et il faut peu de temps pour voir les premiers dégâts.
A 30km du but, alors qu'il reste encore 2 belles difficultés, le peloton se coupe en deux. Les favoris sont tous présents, manquent quelques outsiders tels que Roubs (LOT), Guillermo (SKY), Botero (TIS) ou Andruszczak (CAN). Ces coureurs là ne rentreront jamais dans le groupe de tête, groupe qui a repris les échappés et qui perd ses membres au compte-gouttes, les jeunes coureurs ne tenant pas la distance et le rythme important imprimé. La dernière difficulté est une pente à 9.2% de moyenne et longue de 2.4km. C'est là que la bagarre va se lancer. Presque dès le pied, Scatini (CAN) place une mine. Mouchi (BMC) et Destang (AST) tentent de suivre le rythme et s'accrochent tandis que les autres favoris laissent leurs lieutenant mener le groupe. Seulement le trio creuse un écart de 30". Et Scatini en remet une couche à 200 mètres du sommet. Il distance ses compagnons et bascule avec 20" de marge sur les deux qui se regardent. Derrière ça bouge aussi, mais il est déjà trop tard. Scatini va résister au retour de Destang dans la descente et va chercher sa 7ème victoire de la saison, la première sur une classique ! Destang coupe la ligne deuxième, Mouchi troisième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Classica San Sebastian   Dim 7 Aoû - 17:37

Spoiler:
 
[/center]


Ultime classique Espagnole avant le départ de la Vuelta, Saison 2. Une classique accidentée, dont le profil est partagé entre grimpeurs et puncheurs et dont le scénario ne peut s'écrire à l'avance.

Et cette course démarre sur un rythme très élevé. Le peloton est nerveux, ne laisse pas partir et une chute se produit après seulement 13 kilomètres de course. Une vingtaine de coureurs va au sol, dont Gaviria (A2R), Hyypia (TIS), T.Poulidor (TIS) ou Luccini (A2R). Cette chute a le mérite de calmer les ardeurs, et un trio en profite pour sortir : Van Acker (LOT), Vandergperg (ORI) et Miller (MOV). Le trio compte rapidement 6 minutes d'avance avant de voir l'écart diminuer puis stabiliser.


L'approche des difficultés du final rendent le peloton tendu. IL roule très fort sur le plat, mais étonnamment l'écart augmente à nouveau dans les bosses. Le BMC profite de ce rythme saccadé pour tenter un coup de poker : Struk, Pena Quintero et Bilos sortent ensemble, accompagnés de Game Cycling (AST). Nous sommes alors à 30 kilomètres de l'arrivée. Le Quatuor reprend les échappés et l'écart entre ces 7 là et le peloton reste le même. Jusqu'à ce que Colex (EQS) ne mette les gaz et mène le peloton jusque dans les roues des fuyards. Nous sommes à 16km du but, et à 3 kilomètres de la dernière difficulté.


La voilà justement : Le Bordako Tontorra (2.4km à 9.2%). Une côte courte et très raide, dont les premières pentes sont de plus de 17% ! Là-dedans, Zucchi (EQS) se sent des ailes et fait exploser le peloton. Il embarque avec lui 5 autres coureurs : Colex son leader, mais aussi Hazard (FDJ), Payet (SKY), Bridou (KAT) et Napoli (TIS). Ayant manqués le train, Vino (ROU) et Marouan (MOV) sortent en contre et rentre péniblement. A cet instant, Hazard démarre.


Si la tentative est belle, la réponse l'est tout autant. Et un regroupement de 7 coureurs se forme au sommet, à 7km du but. Derrière eux, Marouan chasse à 20" et Botero (COL) à 35". Ces deux là parviennent à rentrer, et à 3 kilomètres Colex tente sa chance. Il est pourtant le plus rapide au sprint, mais bon... En tout cas, cette tentative l'élimine de la course et c'est au sprint que les autres se disputent la gagne. Botero est de suite décroché, à bout de force. Le sprint tourne rapidement à un sprint à trois entre Payet, Hazard et Bridou. Les 3 champions nationaux donnent tout...


Et de peu, c'est celui de Belgique qui l'emporte ! Bridou manque de peu sa première victoire. Payet complète le podium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Classica San Sebastian   

Revenir en haut Aller en bas
 
Classica San Sebastian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aquarium San Sebastian
» de Skagen à San Sebastian
» Paeonia Sebastian Maas
» Où acheter équipements fromagerie ?
» Aire de Service a Saint Sebastien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Quatuor UCI :: Courses :: Classiques World Tour-
Sauter vers: