Forum Quatuor UCI

Tout savoir sur le récit Quatuor UCI !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tour de Wallonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Tour de Wallonie   Mer 2 Sep - 21:36

Classement général final :
Spoiler:
 
Meilleur sprinteur final :
Spoiler:
 
Meilleur grimpeur final :
Spoiler:
 
Classement de toutes les étapes :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de Wallonie   Mer 2 Sep - 21:36

Startlist :
Spoiler:
 


Tous les profils :
Spoiler:
 


Le départ est donné sous une pluie battante pour cette édition du Tour de Wallonie où seul trente-six coureurs ont fait le déplacement . Pour débuter c'est une mini "Doyenne" qui attend les coureurs ce qui n'est pas pour déplaire à Napoli le grand favori du jour. Le faible nombre de coureur et donc d'équipier , n'encourage pas les audacieux à partir de loin et c'est donc un peloton totalement groupé qui parcourt cette première étape.
La première étape qui était la plus décisive pour le général est donc neutralisé par les coureurs.
Dans le final , le rythme du peloton s'accélère sous l'impulsion des FDJ pour leur leader qui n'est autre que Peter Faulk, celui qui a bloqué son leader sur la "Doyenne" et qui l'a de ce fait empêcher de faire le triplé sur les Ardennaise.
A cinq kilomètres de l'arrivée , c'est à dire au pied de l'ultime cote du jour , le peloton est toujours groupé , la victoire va donc se disputer au sprint entre les puncheurs . Le sprint n'est lancé que sous la flamme rouge et le premier à le lancer est Napoli , il a suffisamment de réserve pour ne pas faiblir et s'impose assez facilement , il devance sur la ligne Hyypia et Faulk.
Cette étape mise à part les bonification n'aura fait aucun écart.
Pour la seconde étape , les sprinteurs présent devrait se retrouver au avant-poste , mais avec Hyypia favori du jour et second au général et Napoli leader du général , les deux seuls représentant de leur équipe , qui va bien pouvoir rouler aujourd'hui? La réponse est personne et aucun coureur ne souhaite prendre les devant.
Au premier grimpeur , N'Gabo passe en tête devant Zucchi. Au second grimpeur , Marinangeli passe en tête devant Nieto et Terrassin . Au premier sprint intermédiaire , qui n'est toujours pas disputé comme les grimpeur , Kiesenebner passe en tête mais surtout Napoli à pris la troisième place.
Au second intermédiaire , Florian Van Daelle à sauvé le suspense en sautant Napoli sur la ligne pour la troisième place , Kiesenebner étant toujours premier et Marinangeli second. Au troisième intermédiaire , Voixdechiotte passe devant Marinangeli et Faulk, tandis qu'il reste encore trente long kilomètres à parcourir.
A quinze kilomètres de l'arrivée , OPQS met en place son train pour son sprinteur , Kiesenebner en tête accélère le rythme progressivement jusqu’à cinq bornes de la ligne où Florian Van Daelle accélère brutalement avec dans la roue Burkalov et Zergenetsky . A la pédale , sept hommes se détache à savoir les trois OPQS , Napoli , Terrassin , Ivelios et Marinangeli.
A un peu plus de deux kilomètres , Florian Van Daelle lâche Burkalov et se relève à bout de force , Burkalov lance idéalement Zergenetsky qui n'a plus qu'a conclure tranquillement. Il devance sur la ligne Ivelios et Napoli , tandis que le peloton est revenu sur les plus faible du groupe empêchant toute écart d'être comptabilisé.
Les coureur s'élance pour la troisième étape , la dernière étape pour les puncheur de créer des écarts et c'est plutôt mal parti pour qu'il y ait de l'action aujourd'hui . Comme les deux jours précédent , les coureurs ont décidé de faire l'étape ensemble et sans rien se disputer , ainsi au premier intermédiaire , Xurxo passe en tête devant Eriksen et Struk. Au premier prix de la montagne , Wauters passe devant Xurxo et Shatskikh tandis que toujours aucun mouvement n'est à signaler, tandis qu'au sprint intermédiaire suivant , N'Gabo passe en tête devant Mich et Shatskikh.
Au grimpeur suivant , Xurxo passe en tête devant Shatskikih et N'Gabo , tandis que le peloton est encore et toujours groupé et qu'il reste que quinze bornes.
Bien entendu personne ne va préparer le sprint qui sera lancer par Napoli à un peu plus de deux bornes de la ligne , Zergenetsky bien placé dans sa roue le dépassera sous la flamme rouge pour aller s'imposer.
Il devance Hyypia et Struk et prend par la même occasion le maillot de leader.
Il faut espérer que pour cette quatrième étape , les coureurs soit décidé à animer un peu la course mais le fait que l'étape soit dédié aux sprinteurs , qui plus est que l'un d'eux est leader de la course et qu'il n'y a pas de prix de la montagne, il y a peu de chance que la physionomie change aujourd'hui.
Comme on pouvait le prévoir , aucune échappée à signaler et au premier sprint intermédiaire , c'est un triplé OPQS car ils mènent le peloton. Il y a pas plus de mouvement par la suite et à soixante kilomètres de l'arrivée , au moment de franchir le second intermédiaire c'est toujours un triplé OPQS avec Kiesenebner en tête.
FDJ va tout de même préparer le sprint de son sprinteur , tandis que Zergenetsky fait confiance à Florian Van Daelle pour l'emmener. Ivelios est emmené idéalement et se retrouve avec un équipier devant lui à deux kilomètres , tandis que Florian Van Daelle effectue un énorme retour pour son leader et le lance sous la flamme rouge au coude à coude avec Ivelios.
Ivelios craque au contraire de Zergenetsky qui s'impose une nouvelle fois , il devance cette fois-ci Napoli et Coppi
Pour cette dernière étape , on assiste enfin à du mouvement avec l'attaque dés le départ de Enric . Il prend logiquement la tête à tous les sprints intermédiaire , tandis que ces les équipiers de Zergenetsky prennent les place restant au premier intermédiaire , tandis que ces ceux de Ivelios qui les prennent aux deux suivants.
l'écart redescend sous les vingt secondes à cinq kilomètres du premier grimpeur mais les FDJ se relève et lui permet reprendre trois minutes d'avances. Au premier grimpeur , Enric passe logiquement en tête , Andruszczak règle le peloton devant Zergenetsky .
Au second grimpeur Enric passe de nouveaux en tête , il devance cette fois-ci Eriksen et Napoli qui règle le peloton deux minutes après Enric , il reste alors vingt bornes. Les équipes de sprinteur se mettent en route pour leur sprinteurs respectif et l'avance de Enric se réduit progressivement.
Le seul détail que les sprinteurs avaient oublié dans ce final est le passage à quinze pourcent sous la flamme rouge qui favorise Napoli . Napoli s'en va ainsi s'imposer en doublant de justesse Enric sur la ligne qui prend la second place , tandis que Andruszczak complète le podium. Napoli remporte ainsi le classement général du Tour de Wallonie pour une petite seconde , la seconde de bonification qu'il a pris à l’étape 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
 
Tour de Wallonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du Cantal 2009
» Un meuble support pour mon tour
» Fourgon prêt pour...Un tour du monde !...
» truc bizard au tour des yeux
» Schafe auf Tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Quatuor UCI :: Courses :: Tours Continental Tour-
Sauter vers: