Forum Quatuor UCI

Tout savoir sur le récit Quatuor UCI !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tour de Catalogne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Tour de Catalogne   Mar 23 Juin - 0:39

Saison 1

Citation :
Classement Général

1 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo 29h36'09

2 Johan Maderane Etixx - Quick-step + 32
3 Jean Michel Orica-GreenEDGE s.t.
4 Andy Leone Movistar Team + 36
5 Dario Wandert Orica-GreenEDGE s.t.
6 Leonardo Parra Tinkoff-Saxo + 40
7 Alejandro Montoya Astana Pro Team + 42
8 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale s.t.
9 Lucas Destang Astana Pro Team + 50
10 Jason Galerin BMC Racing Team + 1'01
Spoiler:
 


Classement par Points

1 Peter Cavson Team Sky 102

2 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo 85
3 Lucas Destang Astana Pro Team 63
4 Kenan Sofuoglu Lotto Soudal 60
5 Jédeusèle Oku Ag2r La Mondiale 57
Spoiler:
 

Classement de la Montagne

1 Oliver Harper Movistar Team 104

2 Damian Watson Team Sky 70
3 Maxim Irismetov Astana Pro Team 53
4 Thierry Hoffmann Lotto Soudal 53
5 Leonardo Parra Tinkoff-Saxo 49
Spoiler:
 


Classement des étapes

Etape 1

1 Peter Cavson Team Sky 4h27'35

2 Jean-Michel Entier FDJ s.t.
3 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
4 Michel Jean Orica-GreenEDGE s.t.
5 Bernardo Colex Etixx - Quick-step s.t.
6 Jédeusèle Oku Ag2r La Mondiale s.t.
7 Allessandro Scatini Team Cannondale - Garmin s.t.
8 Sergio Marinangeli Ag2r La Mondiale s.t.
9 Kenan Sofuoglu Lotto Soudal s.t.
10 Chuck C.Norris Ag2r La Mondiale s.t.
Spoiler:
 

Etape 2

1 Peter Cavson Team Sky 4h29'04

2 Lucas Destang Astana Pro Team s.t.
3 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
4 Kenan Sofuoglu Lotto Soudal + 30
5 Bernardo Colex Etixx - Quick-step s.t.
6 Wahan Andruszczak Team Cannondale - Garmin s.t.
7 Leonardo Parra Tinkoff-Saxo s.t.
8 Johan Maderane Etixx - Quick-step s.t.
9 Téo Monfils Lotto Soudal s.t.
10 Allessandro Scatini Team Cannondale - Garmin s.t.
Spoiler:
 

Etape 3

1 Jédeusèle Oku Ag2r La Mondiale 3h53'19

2 Dario Wandert Orica-GreenEDGE s.t.
3 Peter Cavson Team Sky s.t.
4 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
5 Andy Leone Movistar Team s.t.
6 Lucas Destang Astana Pro Team s.t.
7 Johan Maderane Etixx - Quick-step s.t.
8 Artur Xabier Movistar Team s.t.
9 Michel Jean Orica-GreenEDGE s.t.
10 Ola Boagnassen Team Sky s.t.
Spoiler:
 

Etape 4

1 Jean Michel Orica-GreenEDGE 4h42'13

2 Andy Leone Movistar Team s.t.
3 Johan Maderane Etixx - Quick-step s.t.
4 Leonardo Parra Tinkoff-Saxo s.t.
5 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
6 Dario Wandert Orica-GreenEDGE s.t.
7 Alejandro Montoya Astana Pro Team s.t.
8 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale s.t.
9 Jason Galerin BMC Racing Team + 19
10 Michel Jean Orica-GreenEDGE + 36
Spoiler:
 

Etape 5

1 Oliver Harper Movistar Team 4h25'27

2 Lucas Destang Astana Pro Team + 54
3 Vitali Orlov Astana Pro Team s.t.
4 Pierre Roubs Lotto Soudal + 1'42
5 Kenan Sofuoglu Lotto Soudal s.t.
6 Bernardo Colex Etixx - Quick-step s.t.
7 Peter Cavson Team Sky s.t.
8 Jédeusèle Oku Ag2r La Mondiale s.t.
9 Alejandro Montoya Astana Pro Team s.t.
10 Wahan Andruszczak Team Cannondale - Garmin s.t.
Spoiler:
 

Etape 6

1 Yamael Kawasaki FDJ 4h40'14

2 Kenan Sofuoglu Lotto Soudal s.t.
3 Peter Cavson Team Sky s.t.
4 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
5 Jédeusèle Oku Ag2r La Mondiale s.t.
6 Bernardo Colex Etixx - Quick-step s.t.
7 Yuriy Zergenetsky Etixx - Quick-step s.t.
8 Gaël Ivelios FDJ s.t.
9 Allessandro Scatini Team Cannondale - Garmin s.t.
10 Thierry Hoffmann Lotto Soudal s.t.
Spoiler:
 

Etape 7

1 Wahan Andruszczak Team Cannondale - Garmin 2h56'22

2 Johan Maderane Etixx - Quick-step + 25
3 Peter Cavson Team Sky s.t.
4 Jean Michel Orica-GreenEDGE s.t.
5 Allessandro Scatini Team Cannondale - Garmin s.t.
6 Lucas Napoli Tinkoff-Saxo s.t.
7 Lucas Destang Astana Pro Team s.t.
8 Edwardo Botero Tinkoff-Saxo s.t.
9 Kenan Sofuoglu Lotto Soudal s.t.
10 Yuriy Zergenetsky Etixx - Quick-step s.t.
Spoiler:
 


Saison 2

Classement général final :
Spoiler:
 
Classement de la montagne final :
Spoiler:
 
Classement par point final :
Spoiler:
 
Classement des différentes étapes :
Spoiler:
 


Dernière édition par Tipitch le Ven 25 Sep - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de Catalogne   Mar 23 Juin - 0:39

Tour de Catalogne


Désolé, oubli de screen la startlist !


Cavson bien présent...


... Et les deux premiers jours !

Nous ne quittons pas l'Espagne, mais avant de me faire huer par la confédération Barcelonaise, précisons que nous sommes bien en Catalogne. Mais la zone géographique étant presque la même, le temps de chiotte suit le mouvement, et c'est sous la pluie et dans le froid que démarre cette semaine Catalane. Entier (FDJ) et Shirshov (AST) sont les premiers en actions, dans cette semaine montagneuse. Les deux hommes vont bien collaborer dans l'effort, atteignant même encore 2'30" d'avance à 30km du but. Derrière, la course est marquée par les chutes, entre autres (11 coureurs au sol), de Napoli (TIS) et Leone (MOV). Sans conséquences on l'espère, en tout cas les deux hommes rentrent dans le rang. Un rang qui vacille alors que Entier s'est débarrassé de Shirshov dans la dernière difficulté du jour. Le jeune coureur possède encore 40" d'avance à 3km du but, mais les forces manquent et au final, ily aura 50 mètres de trop... Cavson (SKY) surgit de nulle part et le coiffe sur la ligne ! Napoli va bien, il termine 3ème.

Lendemain et toujours de la fraîcheur sur le tour. Le peloton tétanisé se dirige vers la première arrivée "non plate", et aucune échappée ne se distingue, aucun coureur ne tentant le coup. Movistar va mettre son train pour Leone en route à 60km du but. Cela ne décourage pas Destang (AST) qui tente l'échappée à 12km du but. Napoli et Cavson le rejoignent à 6.5km du but et vont savoir résister grâce à l'effort colossal de Napoli, décidé à creuser l'écart bien que pas relayé par ses adversaires/camarades. C'est avec une marge de 30" que les 3 vont se disputer la victoire, et bien entendu Cavson est largement au-dessus et s'impose pour la deuxième fois en 2 jours !

Harper (MOV) décide de montrer le maillot la troisième jour. Il part seul pour les 170km du parcours accidenté, marquant de fait beaucoup de points pour le classement de la montagne. Seulement seul c'est impossible, et il est reprit à 18km du terme. Destang tentera le coup en haut de l'avant-dernière difficulté du jour avec d'autres outsiders, mais le peloton reprend tout le monde à 12km du but. Dernière difficulté groupé, le peloton se dispute alors la victoire au sprint. Et à la surprise générale, Oku (A2R) s'impose ! Mieux placé que les autres sprinteurs, bloqués sur ces petites routes, le Turc devance sur la ligne Wandert (ORI) et Cavson.

Oku saisit sa chance !

La quatrième étape est l'étape reine de ce tour de Catalogne. Haute haute montagne au programme. Irismetov (AST), Diotte (A2R), Coppi (LOT) et Harper (MOV) forment l'échappée du jour, rejoints 50km plus tard par Hoffmann (LOT) et Watson (SKY). Ce dernier, équipier du leader du classement général, ne donne pas un coup de pédale mais, étant le meilleur grimpeur du groupe, fait très mal à ses compagnons d'échappée aux sommets des différents cols du jour. Si bien qu'il fini par s'isoler, au sommet du toit du tour, à 30km du but. Derrière lui, Kiesenebner (EQS), Wellens (LOT) et Q.Judéaux (MOV) attaquent à 32km du but. Ils feront la descente intercalés avant d'être repris, à 15km de l'arrivée. L'ascension menant le peloton à l'arrivée est longue de 8.6km à 5.5%, et les favoris sont tous bien présents. Le rythme est d'ailleurs très important, notamment sous l'impulsion de Parra (TIS) pour Napoli. Watson est avalé à 6.8km de la ligne, et dès lors les favoris resteront bien roue dans roue, car le Colombien semble très fort et fait mal aux jambes. Les 3 derniers kilomètres sont plus roulant, n'excédant pas les 4.5%. A 2km, Parra se relève mais les autres ne tentent rien, et c'est au sprint que cela va se jouer. A ce jeu, Michel (ORI) est encore présent et s'impose devant Leone et Maderane (EQS). Napoli se pare de jaune, au bénéfice de cette échappée de l'étape 2 !

Belle victoire de la moto image !

L'étape 5 du tour revient sur un terrain accidenté, terminant en descente, dont le dernier sommet est situé à 11.2km du but. Amoitié (FDJ), Orlov (AST), Eriksen (BMC), Wrubelski (CAN), Wauters (A2R) et Harper (MOV) constituent l'échappée matinale. La seule vraie difficulté du jour est d'ailleurs cette dernière ascension de 5km à 5.6% de pente moyenne. Et les hommes de tête auront l'occasion de bien l'observer, disposant encore de 3'17" à son pied. Seulement Harper n'est pas de cet avis et, très surveillé et seul à rouler, place une grosse accélération dans un lacet pour s'envoler vers la deuxième victoire de carrière. Derrière lui, Destang sort du peloton et profite d'un courageux Orlov intercalé pour rouler à bloc et aller chercher la deuxième place, 54" après l'arrivée de Cap'tain America.

Etape 6, étape considérée comme plate. La seule de la semaine. Nieto (MOV), Eriksen, Kawasaki (FDJ), Shirshov et Wrubelski prennent le large rapidement. Dans un final assez roulant bien que ponctué de certaines bosses, Kawasaki est le plus fort du petit groupe et distance ses compagnons de lutte pour se lancer dans les 10 derniers kilomètres tête baissée. Bien lui en prend, grand bien même car après le championnat du Japon, le champion National parvient à résister au retour du peloton et s'impose pour la première fois de sa carrière ! Il devance Sofuoglu (LOT) et Cavson revenus très fort.

Cap'Tain America a encore frappé.


Jusqu'au bout, il aura lutté mais Kawasaki s'impose en costaud !

Enfin dernière levée. Vicinho (AST), C.Norris (A2R), Di Luca (CAN) et Harper (MOV) forment le Quatuor du jour, dans un parcours dont la deuxième partie est un circuit autour du Montjuic, gravi à 8 reprises dont 4 fois répertoriées pour le classement de la montagne. Qui dit points pour la montagne dit Harper. Le jeune puncheur montre encore qu'il est très costaud, lâchant ses 3 partenaires dans le sixième tour, soit à 21km de l'arrivée. Il dispose encore de 1'40" à 10km du but. Moment choisi derrière par Andruszczak (CAN) pour sortir en costaud dans la descente. La dernière ascension du Montjuic est celle de trop pour Harper qui cale, à 600 mètres du dernier sommet avant de basculer vers l'arrivée. Le Polonais le reprend et le distance sans pitié. Consolation pour Harper, Andruszczak est très fort ce jour et va aller s'imposer à son tour, privant un favoris de victoire pour la troisième fois consécutive !

Deuxième victoire de la carrière de Andruszczak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de Catalogne   Ven 25 Sep - 13:43

startlist
Spoiler:
 


Profils :
Spoiler:
 


Le départ de cette édition 2015 du Tour de Catalogne est donnée avec la présence de très grand nom qui ont brillés lors de la première année du Quatuor UCI , ainsi que depuis le début de l'année.
Dés le départ , Lopez (Ag2r) attaque , il est suivi de Toht (Colombia) et avec un temps de retard par Hushevd (FDJ). Ces trois là ce regroupe devant mais de nombreux autres tentatives continue de faire accélérer de début de course.
Au final après soixante bornes de lutte , 5 coureurs forment l'échappée matinale , on retrouve devant Noel (FDJ) , Irismetov (Astana) , Time (Movistar) , Jean-Jean (Lotto) et Anderson (Colombia). Au premier grimpeur , Noel fait une incroyable ascension et passe seul en tête devant Time , tandis qu'il compte plus de cinq minutes d'avances à soixante-dix bornes de l'arrivée.
Noel fait le même numéro dans l'ascension suivante toujours devant le même Time et Irismetov. Noel est l'unique survivant de l'échappée matinale au moment d'aborder la dernière difficulté qui se passe sans encombre.
Au moment de basculer , Noel possède 2 minutes sur un peloton mené à vive allure mais dans le première virage de la descente , Boyon touche une roue et tombe , il entraine avec lui sept autre coureurs , que des équipiers et un Boulet.
EQS et Tinkoff roule fort pour leur leader et vont former leur train . Le plus fort sera celui de EQS emmené par FVD qui lance Zucchi à 2km avant de lâcher Colex sous la flamme rouge mais il reste collé et c'est Bilos qui en profite pour s'imposer devant Cavson et Colex.
Sur cette chute , Boyon perd 2'09" et surement tout espoir de victoire final.
Dés le départ de la seconde étapes , Wauters (Ag2r) part devant et en profite pour passer en tête du premier grimpeur , finalement l'échappée matinale sera composé de Wauters et Macca (Astana). Tandis qu'une grosse chute se produit dans la descente et on y retrouve seize coureurs dont Boyon de nouveau mais aussi Bennett , Scatini , Pranjic et Santos pour les plus renommé.
Tous ces coureurs réintégrerons assez rapidement le peloton , tandis que l'avance de l'échappée ne sera que de trois minutes au maximum avant qu'il se fasse reprendre à vingt bornes de la ligne. A sept kilomètres de l'arrivée , les puncheurs se montrent et attaquent.
Au final ca va se jouer au sprint pour un groupe de 8 dont le podium de la veille. C'est finalement Cavson qui s'impose devant Bilos et Mouchi tandis que Colex à trop tarder pour lancer son sprint en prenant la 5eme place mais en étant largement le plus rapide.
Aujourd'hui , il n'aura fallut qu'une seule attaque pour que l'échappée matinale se forment , ainsi , on retrouve devant Macca (Astana) , Jeean-Jean (Lotto) et Candelaria (Movistar) . Noel se joint à eux quelques kilomètres plus loin pour sauver son maillot .
Le dernier survivant de l'échappée se fera reprendre sous l'arche des vingt kilomètres par un peloton mené par la Tinkoff. L'ultime montée se fait à un rythme effréné mais aucun écart n'est comptabilisé entre les favori.
La victoire va donc se disputer au sprint mais aucun équipe s'organise et ce sont les mieux placé sous la flamme rouge qui vont s'illustrer ainsi , Cavson s'impose de nouveau devant Mouchi et Napoli.
La quatrième étape est certainement l'étape la plus décisive pour le général puisque c'est l'unique étape dessiner pour les grimpeurs.
Dés le départ , MVD (EQS) attaque , il est suivi de Mich (Orica) , Voixdechiotte (FDJ) , Time (Movistar) , Irismetov (Astana) et Januzag (Sky) et vont former l'échappée du jour.
Dans la première ascension , Noel attaque dans le peloton pour essayer de sauver son maillot car Time est plutôt bien placé.
Dans la descente du second col , une grosse chute se produit , ainsi on retrouve au sol 11 coureurs dont Bennett , Maderane et Parra pour les favori du jour , alors que Colex le premier distancé du jour pointait à deux minutes mais se battait pour rentrer dans le peloton.
Fort heureusement , EQS et surtout FVD ramènera tout le monde au pied du col HC du jour.
Malheureusement pour EQS , Maderane souffre de sa chute et se fait distancer à mi-ascension par un peloton mené par Scatini. Au sommet , Voixdechiotte passe seul en tête , il possèdent alors six minutes d'avances sur un groupe mené par Bennett , dans lequel on retrouve Roubs , Rooney et les deux leader de la Colombia , tandis que le peloton est une minute plus loin.
Nouvelle grosse chute dans la descente alors qu'il ne restait plus que trois minutes d'avances pour Voixdechiotte et qu'il ne restait devant que Voixdechiotte , Time et Mich.
A terre , nous retrouvons le pauvre Irismetov , aussitôt repris aussitôt à terre , Boyon , Terrassin , T.Poulidor , Lecou , Apeupré , Guillermo , Parra , Marchesi et A.Poulidor.
Au moment d'aborder la Molina , Voixdechiotte n'a plus que 1'30" d'avance sur le peloton mené par la Cannondale, tandis que les malheureux du jour sont pointé à deux minutes.
Dés le pied de l'ascension , Bennett attaque , il est suivi par Cavson et Gallopin mais Bennett est fort et lâche les deux , une fois revenu sur Voixdechiotte , Gallopin en fait de même mais aussitôt Bennett repart et ne sera pas rejoint.
Bennett s'impose donc devant Gallopin , tandis que Parra auteur d'une belle montée prend la troisième place.
A noter que celui qui peux nourrir le plus de regret est Gabrielli puisqu'il était le plus fort mais il s'est trop reposé sur ses équipiers trop faible , tandis que Napoli profite de cette étape pour prendre la tête du général.
La 5eme étape , au vu de ce qu'on a eu sur les trois première étapes ne devrait pas faire d'écart , mais cela ne décourage pas Poulidor (Colombia) , Casgrain (FDJ) , MVD (EQS) et Lopez (Ag2r) de former l'échappée du jour.
Finalement le peloton rejoindra l'échappée dans la descente précédant l'ascension comptant au classement de la montagne. Dans la cote , un groupe de six part suite à l'attaque de Roubs , il est accompagné de Scatini , Mouchi , Marouane , Cavson et Napoli , tandis que les plus proche poursuivant passe le sommet avec 40" de retard.
Le groupe de six ne sera pas rejoint et la victoire se joue au sprint et naturellement , c'est Cavson qui s'impose devant Scatini et Marouane.
Colex passe la ligne à plus de 30" en compagnie de Rooney tandis que le reste est à plus de la minute.
La 6eme étape , est l'unique étape réservé pour les sprinteurs , mais comme les sprinteurs présent sont aussi puncheurs , et surtout ils ont remporter toutes les étapes sauf celle de montagne , au final , c'est une journée comme une autre en Catalogne.
L'échappée du jour est composé de Toht , Macca , Playmobil , Noel , Fontana et Di Luca et vont se disputer les points de la montagne.
Dans la descente du premier col , 5 coureurs chutent , on retrouve notamment Pranjic et Leone à terre.
Décidément , c'est pas le Tour de Lecou , il est victime d'une crevaison au moment où les train se forment et se retrouve avec Guillermo qui avait été victime d'une chute quelque kilomètres auparavant.
Le dernier rescapé de l'échappée matinale sera Noel et il ne se fera reprendre à trois bornes de la ligne par le train EQS pour Colex bien emmené par FVD.
FVD lance son sprint pour lancer Colex idéalement , mais Cavson est déjà parti , Colex se lance mais il lui manque énormément d'accélération et n'arrivera à passer son poisson-pilote que sur la ligne , c'est donc Santos et Bilos qui complète le podium derrière l'intouchable Cavson.
Pour la dernière étape , L'échappée du jour est composé de Ulrich , Vicinho , Noel ,Time , Diotte et N'Gabo.
L'ambiance dans l'échappée est plutôt bonne jusqu'au dernier grimpeur , dans lequel Ulrich attaque. Plus personne ne le reverra avant la ligne et remporte ainsi une très belle victoire d'étape avec le maillot de meilleur jeune qu'il remporte.
Pour compléter le podium , N'Gabo prend la seconde place de justesse face à Maroaune qui a attaqué dans la dernière montée.
Pour le général , Mouchi et Napoli n'ont pas su de décrocher et Napoli remporte donc le Tour de Catalogne , tandis que Noel remporte le classement de la montagne et Cavson celui des sprinteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de Catalogne   Mer 11 Jan - 13:33

Startlist

Spoiler:
 

Profils

Spoiler:
 


Réputé piégeur, à juste titre, le tour de Catalogne de la saison 3 ne déroge pas à la règle. Vainqueur des deux premières éditions, Napoli (TIS) est encore parmi les favoris à sa propre succession. Le plateau est cependant relevé, nombreux sont les prétendants à sa chute avec pèle-mêle L.Gabrielli (CAN) tout juste vainqueur du Tirreno, Wandert (ORI), M.Bennett (FLY), Mouchi (BMC), 2ème l'an passé ou encore Guillermo (COL), vainqueur du dernier tour de France.

Un parcours, un plateau, le Soleil...

La course démarre par une étape accidentée où tout devrait se jouer en son milieu. Une échappée matinale traditionnelle de 6 coureurs s'en va. BMC, FDJ, SKY et CAN montrent que ce seront eux qui veilleront au grain. Pas de quoi faire trembler la tête de course qui profite de la frilosité des leaders pour creuser un écart trop important pour être comblé. Dans la dernière difficulté, L.Poulidor (COL) s'isole. Il ne sera plus revu, et endosse le premier maillot de leader ! Cavson (SKY) règle le peloton 2'18" plus tard, devant Hazard (FDJ) et Agnel (SKY).

Après cette première manquée par le peloton, le cœur est à la revanche. Malgré une échappée plus importante, le peloton ne laisse cette fois pas de place au hasard. BMC, FDJ et EQS roulent toute la journée pour revenir. Un groupe de 5 parvient à résister, possédant 1'40" à 10km du but (Anderson (COL), Jean-Jean (LOT), Larsson (TIS), Time (MOV) et Mich (ORI)). 1.5km plus loin, Hazard sort du peloton et revient très vite sur la tête. Étrangement, il se relève et tout ce petit monde est avalé pour faire place nette à un sprint massif. Naturellement, Cavson se régale et s'impose, encore devant Hazard, Bridou (KAT) et Colex (EQS). Journée tranquille pour L.Poulidor.

Place à la montagne.



... Ne manque que la course !

Beaucoup d'attente pour ces deux jours avec des bagarres trés attendues pour le gain du général final. Le petit groupe de courageux est anecdotique aujourd'hui, la course se disputant à l'arrière. Hazard va d'abord seul au sol avant une chute collective, envoyant naturellement Marouan (MOV) mais aussi Wandert, Mouchi, Parra (COL) ou encore Papa Noël (FDJ). Ce dernier manquera les Ardennaises... Les 2 minutes perdues par les coureurs tombés seront un effort à fournir en plus, mais elles seront comblées. Guillermo (COL) décide de mettre le feu aux poudres à 34 kilomètres de l'arrivée, quand devant Irismetov (AST) s'isole également. Dans le peloton, la course se joue par l'arrière. Rubinho (LOT) puis Colex lâchent à 4km de l'avant-dernier sommet, suivi par L.Poulidor qui abandonne ici son maillot jaune. Les outsiders lâchent également, Guillermo est reprit, il ne reste qu'Irismetov à l'avant, basculant avec 2 minutes d'avance sur le peloton. Au pied de la Molina (13.6km à 4.3%), le Kazakh n'a plus qu'une minute de marge sur un peloton de 36 coureurs. Cavson (2è) lâche à 9km du sommet, l'écrémage étant assuré par Apeupré (FDJ). Son puncheur Hazard (3è) est distancé avec Jarlinson (SKY, 13è) quand Irismetov est avalé, à 4 kilomètres de l'arrivée, par un peloton de 23 coureurs. Pas la moindre offensive à signaler. Les derniers 400 mètres à 15% décident de la course, pour un sprint entre 26 coureurs. Ce sprint est remporté par Leone (MOV) ! Il devance Napoli et Rooney (SKY). Coup double pour l'Espagnol qui prend le pouvoir.

Attendue, la bagarre arrivera on l'espère lors de cette étape reine placée au centre de l'épreuve. Course animée à l'avant par un duo de chez Astana : Irismetov et Delgado Junior (AST). Les deux se détachent des autres fuyards, rejoints un temps par Rubinho dans la lutte au classement de la montagne. Le duo aborde le pid de Port Aimé (18.8km à 6.5%) avec une avance de 2'30" sur un peloton de 34 coureurs sans grands noms manquant. La montée est régulière... Et d'une pauvreté scénaristique sans nom. Le duo est reprit, le peloton monte bien sagement pour arriver à 30 au sprint. Pas la moindre offensive, et Napoli s'impose au sprint. Il prend du même coup le maillot jaune à Leone (4è). Mouchi fait 2, Bridou 3. Des puncheurs, pour vous dire.

La course par l'arrière...

Une difficulté placée dans le final (12km du but) pourrait bien avoir raison des sprinteurs pour la cinquième levée. L'échappée de 5 coureurs ne peut pourtant pas en profiter pleinement. De n'avoir pas couru dans les cols, le peloton est bien en forme et reprend tout le monde en haut de la difficulté citée pour terminer au sprint. Un invité presque surprise s'impose ici, Le Garlès (ROU) devance Bridou et Colex au sprint ! Mine de rien, Bridou revient à 2 secondes au classement général.

Etape 6, du vent sur le plat et seul point à signaler, la chute collective mettant au sol Lecou (FDJ), L.Gabrielli, Flo (ROU) et surtout Napoli. Pas de gros bobos apparemment, les 4 rentrent dans le peloton sans perdre de temps. Dans le vent, les cassures se succèdent pour perdre les coureurs les plus fatigués. C'est un peloton de 54 coureurs qui arrive au sprint, où Le Garlès fait parler sa belle forme pour s'imposer à nouveau ! Il devance cette fois Cavson et Napoli sur la ligne, preuve que le maillot jaune n'a pas été affecté, pour reprendre 4" à Bridou avant l'ultime étape.

Une étape courte de 121km qui fait la part belle à l'échappée matinale de 7 coureurs. Sanchez (MOV), Irismetov puis Funese (CAN) lâchent au fil des bosses du final, puis Jarlinson sort à 12km du but. Le Colombien est bien plus fort et va s'imposer en solitaire, 1'53" devant Gutierrez (ORI) et Quintana (COL). Dans le peloton, enfin ça bouge ! Mouchi sort en haut de la dernière difficulté, Bridou dans la roue. Le champion de France part même seul et termine à bloc. Il rejoint Q.Le Garlès (ROU) qui coupe la ligne 4ème avec 3'11" de retard, Bridou dans le même temps. Mouchi résiste et termine 6ème devant Cavson et Colex, avec un retard de... 3'26". Bridou remporte donc ce tour de Catalogne pour 9" sur Napoli !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tour de Catalogne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour de Catalogne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du Cantal 2009
» Tauromachie - Catalogne
» Un meuble support pour mon tour
» Fourgon prêt pour...Un tour du monde !...
» truc bizard au tour des yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Quatuor UCI :: Courses :: Tours World Tour-
Sauter vers: