Forum Quatuor UCI

Tout savoir sur le récit Quatuor UCI !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tour de France / Saison 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Tour de France / Saison 1   Ven 12 Juin - 19:27

Startlist

Spoiler:
 

Classement Général

1 Dario Wandert Orica-GreenEDGE 90h45'05
2 Maxime Lecou FDJ-BigMat + 4'14
3 Lucca L. Gabrielli Liquigas-Cannondale + 4'17
4 Michael Bennett Ag2r La Mondiale + 7'28
5 Alejandro Montoya Astana Pro Team + 9'28
6 Ansiau Boyon Ag2r La Mondiale + 9'46
7 Andres Guillermo Sky Pro Cycling + 9'51
8 Andy Leone Movistar Team + 10'30
9 Johan Maderane Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team + 12'14
10 Jean Michel Orica-GreenEDGE + 14'46
Spoiler:
 


Classement par Points

1 Peter Cavson Sky Pro Cycling 458
2 Carlos Santos Ag2r La Mondiale 235
3 Peter Hazard FDJ-BigMat 197
4 Dario Wandert Orica-GreenEDGE 140
5 Matt Tennant BMC Racing Team 131
Spoiler:
 

Classement de la Montagne

1 Carlito Ruah Movistar Team 106
2 Guillaume G. Van Daelle Omega Pharma-Quick-Step Cycling Team 92
3 Maxime Lecou FDJ-BigMat 80
4 Cyril Hanouna Astana Pro Team 75
5 Dario Wandert Orica-GreenEDGE 67
Spoiler:
 


Classement des étapes:
 


Dernière édition par Tipitch le Mer 2 Sep - 21:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Ven 12 Juin - 19:27

Présentation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Ven 12 Juin - 19:32

Tour de France

Etape 1
Contre-la-montre par Equipes / Plat / 26.5km

Profil


Nous y voilà ! Le grand départ du Tour de France, en Loire Atlantique. Un contre-la-montre par équipes long de 26.5km à travers la ville de Nantes. L'occasion de voir les forces en présences.

La première partante est la formation AG2R du duo Bennett-Boyon. La formation française prend évidemment le premier temps de référence, en 37'07".



Le grand Bennett, au centre, emmenant Boyon dans son sillage.

L'équipe de l'Hexagone sera cependant rapidement battue, par l'équipe BMC qui réalise un chrono fantastique, battant de 13 secondes les AG2R ! Le duo de rouleurs Galerin-Tennant a fait des merveilles sur ce chrono, car ils ne seront simplement pas battus !

Parmi les favoris de l'étape, les Liquigas vont le plus décevoir. Malgré le gros travail de son leader L.Gabrielli, l'équipe terminera avant-dernière, concédant 36" sur Galerin et consort de chez BMC.


Gabrielli s'est battu jusqu'à la ligne, mais il était trop seul.

La Movistar réalise une très bonne performance d'équipe, terminant 2ème derrière BMC, avec un retard de 11" tout de même.

Enfin la Orica GreenEdge, équipe favorite de ce Tour de France, terminera au 6ème rang avec un débours de 19". Avec leur armada, on s'attendait à mieux tout de même.



Michel et Wandert ont rapidement fait céder leurs jeunes coéquipiers.

Classement Général

1 Jason Galerin BMC Racing Team 36'54

2 Matt Tennant BMC Racing Team s.t.
3 Gaylord Canal BMC Racing Team s.t.
4 Loïc Mouchi BMC Racing Team s.t.
5 Chris Yates BMC Racing Team s.t.
6 Adriano Da Silva BMC Racing Team + 2
7 Julian Bilos BMC Racing Team + 6
8 Frédérik Funck BMC Racing Team + 10
9 Andy Leone Movistar Team + 11
10 Carlos Delgado Junior Movistar Team s.t.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Mer 2 Sep - 17:05

Etapes 2 à 6
Semaine pour sprinteurs !

Rappel des profils

Spoiler:
 


McEwen une fois...


McEwen deux fois... Adjugé ?

Dans sa plus pure tradition, le Tour de France trace son parcours pour offrir l'opportunité aux hommes les plus rapides du peloton de s'expliquer. Pourtant, toujours il y a des courageux/suicidaires suivant les points de vues qui décident de montrer le maillot et, qui sait, espérer une victoire d'étape sur un malentendu. Colombo (LIQ), Quintana (SAX) et G.Van Daelle (OPQ) sont ces malades du premier jour. Bien entendu, le premier jour est encore plus suicidaire que les autres, et un sprint massif attend le peloton. Et à ce petit jeu là, bien emmené par Monfils (RAB),Hoffmann (RAB) et son poisson pilote de luxe Sofuoglu (RAB), McEwen (RAB) n'a aucun mal à convertir l'offrande pour s'offrir la 13ème victoire de sa carrière ! Il devance Bilos (BMC) et Sofuoglu sur la ligne.

Deuxième étape en ligne, 3ème étape du tour et rebelote. Al-Bahreïnien (SAX), Yepee (FDJ), Bonnet (A2R) et Alda (LIQ) forment l'échappée du jour, dans les différents monts du parcours. Ils seront revus à 12km du terme, l'occasion pour le peloton d'accentuer la pression sur les sprinteurs avant l'arrivée difficile. Mais sprint il y aura quand même, bien que tronqué par ce rythme infernal. Et au sprint, on retrouve un gabarit presque oublié : Colex (OPQ) s'impose en costaud, devançant même de 8" Sofuoglu et Cavson (SKY) !

Sur la quatrième étape de ce Tour de France, le parcours est à nouveau le plus propice à un sprint massif à la régulière. Trudeau (FDJ), Colombo (LIQ) et Hanouna (AST) auront eu le mérite de montrer le maillot et de se battre jusqu'au bout, mais à 7km le peloton est groupé. Totalement ? Non, malheureusement il manque 5 coureurs, 4 regroupés autour d'un homme : Maderane (OPQ) a chuté assez lourdement à 30km du but et, étant donné le rythme, n'a jamais su rentrer sur le peloton. Le leader poissard va perdre 5'14" sur les autres coureurs.
Retour à l'avant donc et ce sprint massif. On attend alors les gros rouleurs, mais Cavson vient sauter McEwen et Sofuoglu sur la ligne pour les priver d'un doublé, mais en plus s'imposer avec beaucoup de malice !

Colex revit sur les routes du Tour.


Cavson qui s'impose d'un rien devant les Rabobank !

Etape 5. Armstrong (AST), Alda (LIQ), Bonnet (A2R), Pjanic (SAX) et Bon (OPQ) forment le groupe de courageux du jour, sur un parcours très exigeant en deuxième moitié d'étape. La lutte acharnée pour le maillot à pois va permettre à Alda de le ravir à GVD qui le porte depuis la première étape en ligne. C'est le seul fait de course de la journée. Dans la dernière difficulté, assez importante, Leone (MOV) en personne impose son rythme et si tout le monde parvient à rester dans le peloton, on se demande dans quel état les sprinteurs purs vont terminer ces 5.5km d'ascension. Réponse rapidement : Le train de la Rabobank est bien en place, mais au moment de conclure, Sofuoglu puis McEwen craquent complètement, laissant le champ libre à Cavson et surtout à Colex, bien le plus fort aujourd'hui et qui s'impose avec dans sa roue le malin Losanov, qui n'a cependant jamais pu passer le géant Mexicain, vainqueur pour la deuxième fois sur les routes du Tour de France !

Enfin dernière étape de cette session, à nouveau plate. Colombo (LIQ) prend encore les devants, accompagné de T.Van Daelle (OPQ), Hanouna (AST) et Al-Bahreïnien (SAX). Colombo va prendre les points du GPM et revenir à un point de Alda au classement de la montagne. Les hommes de tête vont bien sûr se faire avaler, et au sprint, McEwen, une nouvelle fois parfaitement lancé, s'impose à nouveau devant Cavson et Bilos.

Colex s'impose une deuxième fois.


Maderane perd déjà tout espoir de victoire finale ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Mer 2 Sep - 17:11

Etapes 7 et 8
La montagne arrive !

Rappel des profils

Spoiler:
 

On poursuit la série des sprinteurs avec la dernière étape jugée plate par les spécialistes. Et pourtant, cela semble presque évident que la gagne ira à un puncheur. Bonnet (A2R), Quintana (SAX), G.Van Daelle (OPQ) et Armstrong (AST) forment le quatuor du jour qui va faire la course en tête. L'enchaînement des difficultés fait mal au groupe de tête qui se dispute encore les points de la montagne. GVD est de loin le plus fort et s'isole même à 20km du but pour tenter de finir fort. En vain, le peloton revient très fort. Il roule très vite en fin de parcours, et dans le vent Monfils (RAB) chute sous l'arche des 5 kilomètres, emmenant avec lui Ruah (MOV) et Dean (ORI). Un petit groupe de 9 hommes profite de cette chute pour faire un écart dans le vent, et la victoire se joue au sprint où Sofuoglu (RAB) lance encore parfaitement un McEwen (RAB) encore frais malgré les difficultés précédentes et s'impose devant Cavson (SKY) et Bilos (BMC) !

Vient maintenant la première étape de montagne. La grande explication ne devrait pas avoir déjà lieu, mais tout de même quelques indications probablement. Time (MOV) est le seul courageux du jour. Probablement surpris de ne pas être accompagné, le jeune espagnol ne se dégonfle pas et progresse à son rythme, sans creuser un écart important pour ne pas se fatiguer.
Les premiers reliefs arrivant, le fait de course se passe à l'arrière quand T.Judéaux (MOV), Losanov (AST) et McEwen (RAB) se laissent décrocher du peloton. Ils termineront la course tranquillement... et hors-délais.
Retour à l'avant où Sinner (AST), Marchesi (LIQ) et Rubiano (RAB) sortent en contre au moment d'aller chercher les points pour le classement de la montagne, sur le toit de l'étape, à plus de 1.400 mètres d'altitude. Le peloton passe ensuite, composé de 70 coureurs. Nous sommes à 50 kilomètres du but.

L'échappée du jour.

Dans la vallée, sur la portion de plat, Guillermo (SKY) et Montoya (AST) attaquent. Les deux hommes, excellent descendeurs mais nettement moins rouleurs, sont repris tout de suite. Maderane (OPQ) montre alors qu'il est encore présent et contre dans un léger raidillon avant les petits reliefs.

Maderane prouve qu'il est un battant.

Les favoris réagissent rapidement cependant, et tout le monde se regroupe. Nous sommes à 18km du but, et Bilos (BMC), le maillot jaune, vient de lâcher prise. C'est le moment de faire un point sur la situation et de recenser les 19 du groupe des favoris. Nous avons là Maderane (OPQ), Marchesi et L.Gabrielli (LIQ), Apeupré, Lecou et Hazard (FDJ), Michel, Jean et Wandert (ORI), Sudrie, Bennett et Boyon (A2R), Leone et A.Poulidor (MOV), Rubiano (RAB), Guillermo (SKY), Mouchi (BMC), Sinner et Montoya (AST). Et on constate donc l'absence de Dean (ORI) blessé et de... Galerin (BMC) ! Le premier leader du tour a sauté ou s'est laissé volontairement loin du groupe, et on le retrouve dans le grupetto !
On reste dans le groupe des favoris car Wandert tente une première accélération, emmenant avec lui Gabrielli au marquage à la culotte. Sans doute non content de cela, le Suisse coupe son effort. Il faudra attendre les 5 kilomètres pour voir Montoya attaquer à nouveau. Son attaque est tranchante et le groupe s'étire, perdant les plus faibles puis Maderane, lâchant à 3.7km de l'arrivée. Michel prend alors les devants et fait son effort, Wandert et Lecou dans la roue. Il se détache même du reste du groupe et le trio revient sur Montoya à 1.5km alors que derrière, on se regarde avant de réagir !
Au sprint, Michel prouve encore qu'il est le plus fort aujourd'hui et s'impose devant... Wandert, pour un fabuleux doublé ! Lecou et Montoya sont dans le tempo, tandis que les autres perdent 32" !
Wandert est le nouveau leader du Tour de France !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Mer 2 Sep - 17:13

Etapes 9 à 11
C'est haut !

Rappel des Profils

Spoiler:
 

Neuvième levée de la Grande Boucle. Une étape avec 2 grands cols gravis par étapes, ce qui en fait une étape pas spécialement difficile mais où les favoris doivent rester vigilants. Ruah (MOV), Canal (BMC), Armstrong (AST) et G.Van Daelle (OPQ) prennent les devants rapidement. Derrière eux, le peloton contrôle les autres tentatives puis laisse filer. Les 4 hommes de tête peuvent donc progresser sereinement, avec la bénédiction des Orica.

Orica montre qu'elle est l'équipe qui commande.

Devant cette impression de pouvoir dégagée par l'équipe du maillot jaune, les autres ne peuvent que laisser faire et devant, à 50km du but, on dispose de 8'30" d'avance. Autant dire que le coup est jouable. Jouable mais attention, car Michel (ORI) prend les choses en main dans le troisième et dernier col de la journée. Après un premier relais appuyé, le deuxième du général laisse la place aux petits jeunes de l'équipe, et l'écart se stabilise. Le quatuor de tête bascule avec une avance de 5 minutes, et peuvent donc commencer à penser jouer la gagne.
A 15km du but, Armstrong allume la première mèche, mais n'est pas suivi par les autres qui s'organisent pour revenir sur lui. Ce qu'ils font, à 3km du but, où Canal profite d'un temps d'attente pour lancer son sprint de loin... Et s'imposer ! Il va résister au retour de Ruah pour remporter la plus belle victoire de sa carrière ! Armstrong garde la troisième place devant GVD, sans doute fatigué de ses efforts dans les cols.

Canal lève les bras pour la deuxième fois de la saison.

L'étape 10 est une étape toute plate d'à peine 140km. Pjanic (SAX), Hanouna (AST) et Bonnet (A2R) forment le trio de courageux. Naturellement, celui-ci sera repris, à 5km du but et laisse place à un sprint massif. En l'absence de quelques grosses cuisses, c'est le poisson-pilote de luxe Sofuoglu (RAB) qui va tirer son épingle du jeu en réglant Bilos (BMC) et J.Van Daelle (OPQ) au sprint !

Sofuoglu s'impose, sa 14ème victoire...

Enfin nous retrouvons la haute montagne. La très haute même, avec 3 cols de 1ère catégorie au programme aujourd'hui, malgré l'étape assez courte de 178km. Un nouveau Quatuor se forme rapidement avec Roobs (RAB), Quintana (SAX), Armstrong (AST) et G.Van Daelle (OPQ), encore devant pour sauver ses petits pois rouges. L'échappée compte rapidement 6 minutes d'avance sur le peloton avant que l'écart ne se stabilise.

Le Quatuor dans la forêt.

A l'arrière, petit événement avec l'abandon sur chute de Mich-Mich (ORI). Victime d'une fracture de la hanche, il sera absent jusqu'au mois de Septembre. Orica ne semble pas plus affecté que cela, mais étrangement Jean (ORI) puis même Michel (ORI) prennent les choses en main dans le peloton. Dès 50km de l'arrivée, le deuxième du général roule en tête de peloton. Et assez fort qui plus est, car l'écart est réduit à 2'05" à 12km de la ligne, soit au pied du dernier col, emmené à fond par Michel.

Michel qui roule pour son leader.

A 8.5km du but, les échappés sont déjà repris. Bennett (A2R) est le premier à sortir, à 6.2km du terme. Il est suivi rapidement, mais cette accélération a le mérite d'étirer le groupe des favoris qui s'effiloche. Michel commence à montrer des signes de fatigue, et Galerin (BMC) en profite pour sortir en force, emmenant avec lui Maderane (OPQ), Lecou (FDJ), Guillermo (SKY) et Leone (MOV). Les 5 hommes font le trou sur le groupe, mené par... Mouchi (BMC), coéquipier de Galerin et manifestement pas content que son leader revienne au premier plan. Mais le groupe de 5 grignote du temps, et il faut que Wandert (ORI) sorte du groupe à 1.5km du but pour effectuer la jonction. Au sprint alors, c'est Lecou qui va s'imposer en force, créant même un petit écart avec le groupe où Maderane prend la deuxième place, devant Leone et Wandert. Tous les favoris terminent à 9" de Lecou, qui s'empare du maillot jaune !

Lecou fait coup double !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Mer 2 Sep - 17:14

Etapes 12 et 13
On continue de grimper, seul ou à plusieurs !

Rappel des profils

Spoiler:
 

Après près de deux semaines de course, nous abordons les premiers cols plus clinquants du Tour de France. Le col de la Madeleine et le col du Glandon sont au programme de ces quelques 145km de course de la douzième étape, courue entre Moutiers et Grenoble. Seulement, ces deux mastodontes sont placés dans la première partie de course, et donc ont peu de chance d'influer sur la course.
Dans le vent (48 km/h en moyenne), un trio prend le large : Ruah (MOV), Hanouna (AST) et Pjanic (SAX). Ces trois là vont prendre une belle avance et vont passer sans se battre au sommet de la Madeleine, pour Pjanic. Derrière, Rubiano (RAB) sort prendre quelques points et poursuit son effort. Il revient à 84km du but, dans le col du Glandon.

Le Quatuor vainqueur du jour.

A peine revenu, Rubiano montre qu'il est le plus fort et impose son rythme. IL contrôlera même les attaques au sommet pour passer lui-même en tête du col du Glandon. Les échappés ont alors 12'15" d'avance sur le peloton, et il ne reste que 70km à parcourir. Dans la descente, le coup est tellement jouable qu'ils vont aller au bout, permettant même à Rubiano d'être un temps leader virtuel du Tour de France.
Ruah et Hanouna ont tout tenté dans le final, seulement Rubiano puis Pjanic sont toujours revenus dans les roues, et c'est donc au sprint que cela se joue. Pjanic se fait piéger en trouvant ses 3 adversaires dans sa roue, et Hanouna lance de derrière, de loin pour encore surprendre. Le coup a failli fonctionner, mais la fatigue a entériner la victoire de Rubiano ! Il devance Pjanic et Hanouna sur la ligne, tandis que Ruah n'a pas pu jouer sa chance au sprint. C'est la deuxième échappée victorieuse de ce Tour de France, et deux fois l'Espagnol y était.

L'étape 13 est un des rendez-vous du Tour de France avec le contre-la-montre individuel de Chamrousse. Un exercice chronométré difficile et des surprises au bout u compte. D'abord un grand Colex (OPQ) longtemps leader virtuel, puis les grimpeurs entrèrent dans l'arène.

Deux hommes pour un maillot... Ou plus ?

Le duel tant attendu entre Gabrielli (LIQ) et Wandert (ORI) n'eu même pas lieu. L'Italien ne prenant au final qu'une décevante 6ème place, quand le Suisse fait mieux mais "seulement" 3ème, concédant 17" sur le vainqueur surprise qu'est Boyon (A2R) ! Le champion de France en ligne devant Maderane (OPQ) de 11" et donc le nouveau maillot jaune Wandert. Lecou (FDJ)perd en effet sa tunique, concédant 23" à son rival aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Mer 2 Sep - 17:16

Etape 14 à 16
Une chute, un robot et du suspens !

Rappel des profils

Spoiler:
 

Les montagnes Russes, c'est aujourd'hui ! Près de 3.600 mètres de dénivelé positifs, 5 cols au programme de minimum 2ème Catégorie dont un 1ère Catégorie, et 212km de course. Autant dire que le vainqueur sera costaud ! Ruah (MOV), Armstrong (AST), Styrke (SAX), Colombo (LIQ), Malgani (SKY) et G.Van Daelle (OPQ) forment la belle échappée du jour qui va joyeusement s'étriper le long des pentes ardues du jour. Enfin, Malgani un peu moins, car il va goûter au bitume après le franchissement du premier col du jour.
La tête de course ayant le porte-bonheur Ruah et 10'30" d'avance à 50km du but, se met logiquement à croire à la gagne. Seulement derrière, la machine Orica, et par là j'entend pas l'équipe mais bien Michel (ORI) va se mettre à rouler. Et l'écart passe à 4'45" à 37km du but ! C'est presque de la magie noire à ce niveau là. Guillermo (SKY) tente sa chance à 25km du but. N'ayant toujours pas compris qu'il ne sait pas rouler sur le plat, il est très vite reprit par... Michel. L'écart descend à 2' à 17km du but.

La jonction est même effectuée à 12km du but. Moment choisi par Maderane (OPQ) pour contrer. Il sera suivi par presque tout le monde, faisant en sorte que Michel bah... Reprenne tout le monde. C'est juste son 41ème kilomètre à rouler à fond qu'il entame, rien de plus. Le scénario fait que le peloton est composé d'encore 19 coureurs. Sous l'arche des 5km cependant... Boyon (A2R) chute !

Boyon est vraiment poissard...

La chute du deuxième du général n'émeut pas Michel, toujours aussi dopé. Galerin (BMC) profite cependant d'une légère accalmie pour placer une attaque dans la descente. Une belle attaque, qui désorganise le groupe. Et le belge n'en demandait pas tant et va aller s'imposer en costaud ! Cavson (SKY) surprend et prend la deuxième place, ce qui assure le gain du maillot vert sauf accident ! Boyon perd lui 2'06", et chute à la 9ème place du classement général...


Hanouna (AST), Delgado Junior (MOV) et Alda (LIQ) s'en vont l'étape 15, à l'assaut du Mont Faron. Rien à signaler tout au long de l'étape, plutôt plate. Les 3 hommes ont 3'30" à 6.5km du but, soit au pied du Mont Faron.
Par ses pourcentages assez forts (8.5% de pente moyenne) et sa route étroite, ce Mont Faron  est une épreuve importante pour les favoris qui se doivent d'être bien placés. Les Orica et Michel en tête n'ont aucun soucis de placement, et le robot fait tout péter. Si bien que Leone (MOV), mal placé, perd beaucoup de temps (2'50" à l'arrivée) comme Montoya (AST) et Gabrielli (LIQ), encore mal placé et décevant. Eux ne concéderont "que" 1'13". Mouchi (BMC) semble très fort ce jour et attaque dans le peloton, et creuse directement un trou de 20". Boyon puis Bennett (A2R) lâchent sous la force du dopé Michel, même Lecou (FDJ) perd du terrain mais le reprendra dans le dernier kilomètre. Mouchi s'impose en costaud devant, 13" devant Wandert (ORI) et Lecou, dans sa roue. Michel, Maderane et même Colex (OPQ) sont dans le coup !

Enfin nouvelle étape de montagne pour cette 16ème levée du Tour de France. Henao (SAX), Fifamer (AST), Colombo (LIQ), P.Van Daelle (OPQ) et Time (MOV) constituent l'échappée matinale du jour. Elle sera reprise à 29km du but. Déjà, oui. Me demandez pas à cause de qui, vous le savez.
Mais Michel n'empêche pas Leone de passer à l'attaque, à 26km du but, dans des pourcentages avoisinant les 4%. Boyon et Maderane ne laissent pas passer l'occasion et sortent avec l'Espagnol. Il faut bien insister, un jour le robot de la Orica s'épuisera ! Guillermo saute aussi sur l'occasion comme... Lecou ! Le deuxième du général passe à l'attaque de loin !
Le groupe s'entend à merveille et commence à prendre du temps. Seulement Mouchi, Gabrielli et même... Bennett, coéquipier de Boyon, viennent en aide aux Orica qui trouvent toujours du soutien. C'est exaspérant. Mais les 5 insistent, et disposent de 32" d'avance à 10.7km du but, soit au pied de la dernière difficulté. Le groupe tiendra jusqu'à 4km de l'arrivée, malgré le renfort de Galerin. La faute aux trop faibles pourcentages du col. Guillermo repart au moment de la jonction, mais cette fois se heurte aux 400 mètres à plus de 10% du final. C'est donc un regroupement, et au sprint Lecou s'impose à nouveau ! Il creuse même un peu l'écart, prenant au final 8" à 4 coureurs dont Wandert, et... 22" à Michel, qui a quand même craqué, à 200 mètres de l'arrivée de la 16ème étape !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Mer 2 Sep - 21:39

Etapes 17 et 18
Maintenant ou jamais !

Rappel des Profils




Nous voilà au moment de vérité. Ce duo d'étapes de haute montagne devrait nous éclairer un peu sur ce que sera le classement général final de ce Tour de France. Il ne faut pas oublier le contre-la-montre de samedi bien sûr, mais tout de même un classement commencera à se dessiner. Le Port de Paillières, le Port de Lers et le col de Portel font office d'épouvantails aujourd'hui.
Quintana (SAX), Armstrong (AST), G.Van Daelle (OPQ), Ruah (MOV), Wahnström (BMC) et Jean-Jean (RAB). On sent bien la bataille pour le classement de la montagne avec Armstrong (4è), GVD (2è) et Ruah (1er). Et c'est justement ce dernier qui va passer en tête au port de Paillères, marquant 25 points très précieux. Derrière, Pjanic (SAX) et Rubiano (RAB) sortent prendre les points restant, et le premier nommé ne va pas couper son effort et tente de revenir sur le groupe de tête.
Dans le port de Lers, Guillermo (SKY) démarre, à 1km du sommet, soit à 53km du terme. Le peloton le laisse faire, ne pointant qu'à 5 minutes au classement général. Et le grand colombien en profite à fond, jouant avec ses qualités de descendeur pour creuser l'écart.
Il attaque le col de Portel avec une avance de 2' sur les favoris, reprenant les échappés au passage. Et derrière, ça bouge. Gabrielli (LIQ) démarre à 34km du but, avec Wandert (ORI) dans sa roue ! Le maillot jaune tente un coup de poker pour distancer Lecou (FDJ). Michel (ORI) stoppe son effort de ce fait, et le duo prend vite le large. Les autres favoris réagissent à contre-temps et de manière désordonnée, et vont tout donner pour revenir sur le maillot jaune avant de basculer dans la dernière descente.
Résultat : Y en a partout !
Guillermo bascule en tête au col de Portel, 1 minute devant Gabrielli, Leone (MOV) et Wandert. Bennett (A2R) et Lecou pointent à 34" du trio maillot jaune, Boyon (A2R) à 42" de ce duo, Montoya (AST), Mouchi (BMC) et Maderane (OPQ) accusent encore 14" de retard sur lui, ce qui leur donne un retard de 2'30" sur Guillermo.
Dans la descente, négociée à fond, Bennett ramène Lecou sur le maillot jaune qui de fait temporise un peu. Lecou se permet même d'attaquer pour tenter de prendre quelques secondes, mais il sera repris sous l'arche des 3 kilomètres. Devant, Guillermo s'impose dans son style, de loin, et fait un beau rapproché au général. Leone prend la deuxième place devant Lecou, Wandert restant dans la roue du coureur FDJ. Et derrière, on perdu du temps !

Et nous voilà à la fameuse étape 18. 5.800 mètres de dénivelé positif, les col de Menté, Peyresourde, Aspin et le Tourmalet au programme. Houber (SKY), Time (MOV), Al-Bahreïnien (SAX), Roobs (RAB), Hanouna (AST) et Colombo (LIQ). Tranquillement, sans se battre, Hanouna va passer en tête du col de Menté, Colombo en tête de Peyresourde, Al-Bahreïnien en tête du col d'Aspin. Orica va mettre en route dans le col du Tourmalet, lançant la bagarre des favoris. C'est aujourd'hui la dernière chance pour les purs grimpeurs de reprendre du temps. Le col est gravi sans attaques, le rythme étant trop important. Hanouna passe en tête dans le groupe de tête et revient à 7 points de Ruah au classement de la montagne. Il faut attendre l'ascension vers Hautacam pour voir les gros bonnets s'exciter.
La jonction s'effectue à 14km de l'arrivée, et Galerin (BMC) est le premier à partir, à 12.5km du terme. C'est quelque chose de se dire qu'il ne reste que 12km de haute montagne avant la fin de ce Tour de France. Et ils vont passer vite, Michel et Wandert s'occupant personnellement de faire le rythme. Les plus faibles lâchent vite, mais tous les favoris sont là. Seulement, aucun ne parvient à attaquer le maillot jaune. Maderane va bien tenter à 6km, puis Galerin le contre, mais Michel se sacrifie encore pour reprendre tout le monde avant de craquer, à 3km de l'arrivée. Maderane et Boyon en profitent pour faire le trou, surtout le premier cité qui s'envole vers la victoire. Du moins, le croit-on. Mais la bataille au général prend le dessus, et Lecou reprend le coureur dans les 500 derniers mètres et va s'imposer. Il regarde à gauche et lève les bras... Mais n'a pas vu à sa droite, Wandert le passer sur le ligne !
A l'arrière, Colex (OPQ), Sofuoglu (RAB) et Bilos (BMC) en ont assez et terminent à plus de 2 heures du vainqueur du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1354
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   Mer 2 Sep - 21:41

Etapes 19 à 21
C'est déjà fini...

Rappel des profils

Spoiler:
 

Un dernier col Hors Catégorie pour la route ? Pas de problèmes pour les principaux concernés. Ruah (MOV), G.Van Daelle (OPQ) sont donc présents à l'avant de la course dès le baissé du drapeau, roue dans roue. Yates (BMC), Malgani (SKY), Styrke (SAX) et Rubinho (RAB) les accompagnent pour faire plus joli sur le papier. En haut du dernier gros col du Tour de France, Ruah passe en tête et s'assure brillamment le gain du classement de la Montagne. Une véritable révélation ! Derrière, dans le peloton, Rubiano (RAB) part en contre et ne se relève qu'une fois le groupe de tête rejoint, à 87km du but. Le groupe de tête compte alors 13'40" d'avance à 61km de l'arrivée. Le coup est largement jouable, seulement Ruah et GVD lâchent prise, sur le plat, complètement à bout de force. Il en va de même pour tous les autres, hormis Rubiano qui est bien le plus fort et est le seul rescapé de l'échappée. Dans le dernier col du jour, les favoris n'abdiquent toujours pas et tout le monde attaque chacun son tour, sans jamais parvenir à faire le trou. Même Michel (ORI) et Wandert (ORI) auront tenté le coup. En grand coureur qu'il est, Lecou (FDJ) aura été le plus entreprenant, prenant même 28" au peloton un moment donné avant de rentrer dans le rang. Au final, le peloton est encore compact dans le plat final. Devant, le jeune Rubiano est à bout de force, mais parvient à résister au plus que frustré Cavson (SKY) pour remporter l'étape, sa deuxième sur ce Tour de France exceptionnel !

Enfin vient le contre-la-montre fatidique. 33.6km plats, sans aucun reliefs. Il ne fait plus guère de doute que les 10 secondes d'écart entre Lecou et Wandert ne seront plus qu'un vague souvenir dans un peu moins d'une heure. Dami Dean (SKY) prend rapidement le contrôle des opérations, fort logiquement. Galerin (BMC) sera celui qui s'en rapproche le plus, mais concédant tout de même 1'03". On attend alors ce fameux TOP 10 avec impatience. Et c'est Michel le premier à s'élancer.


Le phénomène du Tour Michel pour son dernier rush.

Le courageux grimpeur terminera le parcours en 49'16", soit 1'18" de plus que Dean.

Neuvième du général, Maderane (OPQ) réalisera un meilleur temps que l'autre français, terminant en 48'59", soit 17" de mieux mais toujours en retrait de 1'01" sur Dean.

Boyon (A2R), huitième le matin, bouclera son parcours en 49'13". Très heureux, son objectif était de battre Michel "sans produit", a-t-il déclaré. Il le devance de 3" !

Leone (MOV) vient alors. Toujours présent sur ce Tour, le grimpeur Espagnol termine en 50'25", soit 2'27" de plus que Dean, toujours leader.


Gabrielli pour l'honneur !

Alors que l'on attend d'autres coureurs, c'est Gabrielli (LIQ) qui est le suivant à arriver. 4ème du général, il termine son parcours en 47'04" et prend la tête du classement, 56" de mieux que Dean !

Montoya (AST) termine son parcours juste derrière, en 50'44". Il accuse donc 3'50" de retard tout de même.

Alors que derrière, c'est parti pour Les deux leaders du Tour de France.


Guillermo (SKY) est le coureur du TOP 10 le moins à l'aise dans l'exercice solitaire, et il le prouve encore : 51'59" pour les 33.6km, soit un retard de 4'55" !

Un petit coup d'oeil en arrière et une scène qui ne nous plaît pas forcément apparaît. Après 15km de course, le leader du Tour dépose son dauphin du général...


Wandert (ORI) est d'ailleurs le prochain à passer la ligne. Passant donc Lecou( FDJ) puis Bennett (A2R). Il boucle son parcours en 45'44", soit 1'20" de mieux que Gabrielli !

Bennett termine donc en 50'43", Lecou en 49'43".

Wandert remporte donc haut la main cette étape, devant Gabrielli à 1'20" et Dean à 2'14". Au classement général, Lecou pointe à 4'14", soit 3 petites secondes devant Gabrielli !


Enfin, les Champs Elysées. Avec un plateau dégarni des meilleurs sprinteurs ou presque, la donne semble déjà faite pour Cavson (SKY) qui a l'occasion de remporter enfin une étape, et quelle étape ! Yates (BMC), Time (MOV), Quintana (SAX) et Hanouna (AST) sont les membres de l'échappée du jour, et donc les premiers à entrer sur lesChamps Elysées !


Evidemment ils n'iront pas au bout, et c'est bien au sprint que Cavson va très logiquement et largement s'imposer, devant Hoffmann (RAB) qui a enfin sa chance et Tennant (BMC). Il remporte évidemment le classement par Points et se libère enfin avec une victoire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tour de France / Saison 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour de France / Saison 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du Cantal 2009
» Un meuble support pour mon tour
» Vivaces d'arrière-saison
» Fourgon prêt pour...Un tour du monde !...
» truc bizard au tour des yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Quatuor UCI :: Courses :: Grands Tours-
Sauter vers: