Forum Quatuor UCI

Tout savoir sur le récit Quatuor UCI !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tour de Suisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Tour de Suisse   Ven 12 Juin - 19:17

Classement général final :
Spoiler:
 
Meilleur sprinteur final :
Spoiler:
 
Meilleur grimpeur final :
Spoiler:
 


Classement des étapes :
Spoiler:
 





Saison 2




1 Lucca L.Gabrielli Team Cannondale - Garmin 33h52'53
2 Leonardo Parra Colombia + 25
3 Julien Terrassin Ag2r La Mondiale + 33
4 Michael Bennett Ag2r La Mondiale + 34
5 Jean Michel Orica-GreenEDGE + 1'06
6 Andy Leone Movistar Team + 2'13
7 Dario Wandert Orica-GreenEDGE + 2'25
8 Andres Guillermo Colombia + 2'51
9 Anthony A.Poulidor Tinkoff-Saxo + 4'37
10 Thomas Peyron Team Katusha + 7'42
Spoiler:
 




1 Peter McEwen Lotto Soudal 94
2 Thomas Peyron Team Katusha 90
3 Julian Bilos BMC Racing Team 75
4 Yuriy Zergenetsky Etixx - Quick-step 59
5 Louis Laurent Team Katusha 57
Spoiler:
 





1 Davor Suker Tinkoff-Saxo 40
2 Lucca L.Gabrielli Team Cannondale - Garmin 24
3 Tor Zucchi Etixx - Quick-step 22
4 Jean Michel Orica-GreenEDGE 20
5 Franz Kobb Tinkoff-Saxo 19
Spoiler:
 


Dernière édition par Tipitch le Sam 16 Juil - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de Suisse   Ven 12 Juin - 19:19

Tour de Suisse Etape 1 à 5



Tous les profils :
Spoiler:
 

Startlist :
Spoiler:
 

c'est parti pour le Tour de Suisse et pour se mettre en route c'est un prologue de 8km qui attend les coureurs. Le premier coureur à s'élancer est Time , il réalise donc logiquement le premier temps de référence en 10'51". Il est assez rapidement battu par Tom Van Daelle qui franchi la ligne avec un temps de 10'46".
Il faudra attendre son jeune coéquipier , Philippe Van Daelle , pour le voir battu mais seulement pour quelques millièmes . Jusqu'au départ de l'archi favori du jour , Galerin , le duo belge d'OPQS est toujours en tête .
Jason Galerin réalise donc le meilleur temps en 10'19" ce qui relègue donc le second à 26". par la suite personne ne sera en mesure de battre le temps de Galerin , le podium est donc complété par Galhano qui perd 21" et Mouchi qui en perd 24".
Dés la seconde journée c'est déjà de la montagne qu'attend les coureurs , ça commence par un col d'hors-catégorie avant d'être totalement plat pour terminer sur un col de dix bornes.
dés le départ , Amoitié et Roobs attaquent et forment l'échappée matinal.
Au sommet Roobs passe en tête devant Amoitié qui ne lui a pas disputé les points , le peloton est réglé par Ruah , devant Enric et Wealeador mais avec six minutes de retard sur le duo de tête , tandis que Guillaume Van Daelle est victime d'une chute.
L'avance du duo de tête sera de sept minutes à cent bornes de l'arrivée , tandis que Guillaume Van Daelle revient dans le peloton avec l'aide de tous ces équipiers.
Au premier intermédiaire , Roobs passe en tête devant Amoitié , tandis que Funck règle le peloton avec deux minutes de retard sur le duo de tête . Au second intermédiaire , Amoitié bat de peu Roobs , tandis que McEwen règle de peu de peloton face à Jurgen Van Daelle.
A quinze kilomètres de l'arrivée , le peloton aborde le dernier col du jour. A huit kilomètres Boyon attaque , il emmène dans sa roue Wandert , Mouchi , Gallopin et Galerin .
Rapidement il prennent deux minutes d'avance sur le peloton dans lequel sort Leone et Gabrielli. Ce groupe va donc se disputer la victoire au sprint , Galerin emmenant le groupe durant toute l'ascension. Au sprint Wandert prend le dessus sur Galerin et Boyon , tandis que Leone à rejoint Mouchi et Gallopin mais perdent environ trente seconde.
La troisième étape est de nouveau un étape de montagne , mais cette fois-ci l'unique col du jour à son sommet à vingt bornes de l'arrivée.
Dés le départ , Roobs attaque pour défendre son maillot de meilleur grimpeur , il est de suite suivi par Faure et Yepee et vont tous trois former l'échappée du jour.
Au premier grimpeur , Roobs passe en tête devant Faure et Yepee , ces compagnon d'échappée l'ayant laissé passer en tête , tandis que le peloton est pointé à huit minutes qui sera d'ailleurs l’écart maximal.
Au premier intermédiaire , Roobs passe en tête devant Yepee et Faure tandis que le peloton est à moins de trois minutes.
Au grimpeur suivant , Yepee bat de peu Roobs , tandis que Da Silva (Sky) attaque le peloton mais il est de suite contré par Mouchi qui par seul .
Au pied de l'unique col du jour , le point est en tête le trio , à cinquante seconde Mouchi , à une minute et trente seconde Wandert, Dean et Da Silva , à deux minutes se trouve Boyon , Galerin , Leone , Wahnstrom et Oku.
Galerin n'est pas au mieux aujourd'hui et ce fait distancer par Boyon et Leone , tandis que Wandert et Mouchi partent à deux devant.
Wandert est décidément intenable sur ce Tour de Suisse , il part seul à deux kilomètres du sommet. Au sommet , Wandert compte quarante secondes sur Leone et cinquante secondes sur Mouchi.
Dans la descente Leone arrive à revenir sur Wandert mais il le fait qu'a deux kilomètres de l'arrivée et l'effort qu'il a fourni lui manque pour le sprint. Wandert remporte ainsi une nouvelle victoire d'étape devant Leone , tandis que Mouchi prend la troisième place à plus d'une minute , Boyon et Galerin sont classé dans le même temps.
La quatrième étape est la première occasion pour les sprinteur de s'illustrer si on retire l'unique sprint intermédiaire qu'ils ont disputé. Dés le départ , Roobs attaque de nouveau pour aller chercher les points en échappée des montée afin de défendre son maillot , il est suivi de Yepee et Wealeador.
Au premier intermédiaire , Yepee prend l'avantage sur Roobs , tandis que le peloton mené par toute les équipes de sprinteur est à six minutes.
Au second intermédiaire , on prend les mêmes et on recommence avec cette fois-ci seulement trois minutes d'avance sur le peloton. Au premier grimpeur , Roobs commence à se ressentir de ses trois jours d'échappée et ne prend que la troisième place , c'est Yepee qui passe en tête .
Dans le dernier grimpeur , Roobs est de nouveau dans le dur et laisse donc Wealeador passer en tête devant Yepee.
La pluie fait son apparition à vingt kilomètres de l'arrivée , et ça se ressent à quinze bornes de l'arrivée puisque dans un virage une chute se produit en queue de peloton mettant Wellens , Ortiz et les trois Boulet à terre.
L'échappée est reprise à onze kilomètres de l'arrivée par le train OPQS pour son sprinteur Jurgen Van Daelle. Toute la famille Van Daelle est en ordre de marche pour lancer idéalement le meilleur sprinteur , mais il le lâche seul à trois kilomètres de la ligne , il se résout donc à lancer son sprint et va prendre beaucoup d'avance.
Jurgen Van Daelle va croire en la victoire mais c'était sans compter sur le retour de McEwen et Eutechia qui lui passe devant à quatre-cents mètres de la ligne.
McEwen remporte donc l'étape devant Eutechia et Jurgen Van Daelle qui se contente de la troisième place qui le satisfait grandement car il a échappée de peu au hors-délais sur la seconde étape.
Aujourd'hui est la dernière occasion pour les sprinteurs de se montrer mais le final sur un circuit comportant deux cotes risque de compliquer les choses. Aujourd'hui seulement deux coureurs prennent les devant et c'est toujours les mêmes à savoir Yepee et Wealeador.
Le peloton laisse dix minutes d'avances au duo de tête mais ce met à rouler fort sous l'impulsion des OPQS. Au premier grimpeur Yepee passe en tête , tandis que le peloton pointe à cinq minutes. Dans l'ascension suivante , Yepee part seul , tandis que le peloton à mis un gros coup d'accélérateur et ne pointe plus qu'a deux minutes.
Yepee passe en tête de tout jusqu'au moment où il se fait rejoindre par le peloton qui se produit d'ailleurs à vingt-huit bornes de l'arrivée , dans l'avant dernière montée. Bien entendu cette jonction prématuré pousse des coureurs à contrer et c'est Orlov qui s'y colle , il est suivi par Mouchi et Leone.
ce trio va rapidement prendre un bel avantage allant jusqu’à la minute , mais les jeunes frère de Jurgen Van Daelle vont ramener le peloton à moins de vingt secondes en lançant leur sprinteur qui démarre à 3km de la ligne une fois de plus.
McEwen idéalement lancé par Jurgen Van Daelle n'a aucun mal à s'imposer , il devance Judeaux et Eutechia , tandis que Jurgen Van Daelle ne peut que terminer en sixième position.


Classement général provisoire :
Spoiler:
 
Meilleur sprinteur provisoire :
Spoiler:
 
Meilleur grimpeur provisoire :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de Suisse   Ven 12 Juin - 19:19

Tour de Suisse Etape 6 à 9



Tous les profils :
Spoiler:
 

C'est parti pour la dernière ligne droite de ce Tour de Suisse , pour débuter c'est une étape vallonnée qui attend les coureurs et qui pourrais bien récompenser un audacieux du matin. Dés le départ , sept coureurs prennent les devant , ainsi on retrouve en tête Steiger pour protéger son leader , Macca , Amoitié , Henao , Vino , Juancadro et Anconi.
L'avance de l'échappée monte vite si bien qu'a cent kilomètres de l'arrivée , il est déjà de vingt-quatre minutes , aucune équipe ne voulant rouler en tête de peloton. Dans la première difficulté du jour , Amoitié fait tout le travail et passe en tête devant Juancadro, tandis que le peloton mené par la Movistar est pointé à dix-huit minutes .
Dans la seconde difficulté du jour , situé à vingt-cinq kilomètres de l'arrivée , Amoitié passe de nouveau en tête , cette fois-ci devant Macca et Juancadro. Le final est un peu fou , la Movistar roule fort pour préparer l'attaque de son leader qui se produit à vingt bornes de l'arrivée , il est suivi de Orlov , Boyon , Mouchi et Wandert entre autre.
A huit kilomètres de la ligne , Macca est victime d'une chute qui le pousse à abandonner , il a une fracture de la clavicule et l'éloignera des couses jusque début Septembre . Anconi part seul à cinq kilomètres de l'arrivée , tandis que Mouchi à contré Leone et à pris trente secondes d'avances.
Henao est le premier à rejoindre Anconi , mais au sprint Vino et Steiger les rejoignent vite . Vino est le plus rapide et s'impose devant Anconi et Steiger, tandis que grâce a McEwen présent dans le groupe Wandert qui bouche le trou au sprint sur Mouchi et Judeaux qui bouche le trou du peloton sur le groupe Wandert , il n'y a aucun écart comptabilisé.
Les coureurs retrouvent aujourd'hui la montagne , avec un difficile col juste avant la descente qui mène à l'arrivée , ce sera à coup sur un excellent grimpeur qui s'imposera. Dés le départ , Faure attaque , il est suivi par Wallace , Henao , Juancuadro , Coppi , Noel et Alda et vont former l'échappée du jour.
Comme la veille , aucune équipe ne veut rouler sur l'échappée et l'écart grimpe dangereusement , tandis que Alda passe en tête au premier intermédiaire. Au premier grimpeur , Alda passe en tête , personne n'ayant fait le sprint , tandis que le peloton passe au sommet avec quinze minutes d'avances. Au sprint intermédiaire suivant , Juancuadro passe en tête devant Coppi , le peloton s'est enfin décider à rouler et maintiens l'écart au alentour des quinze minutes.
Dans le premier col du jour , Juancuadro passe en tête devant Alda et Faure , tandis que le peloton pointe toujours à quinze minutes de ce groupe de tête , tandis qu'il reste seulement soixante bornes, Alors que Jurgen Van Daelle ne se bat même pas pour finir dans les délais et se laisse décrocher par le peloton. A trente kilomètres de l'arrivée , l'échappée est au pied du plus difficile col du jour , et ils comptent plus de dix-sept minutes sur un peloton qui a décider de se reposer pour la deuxième journée d'affilé.
Dés le pied , Leone attaque et creuse rapidement un trou conséquent d'une minute , tandis que Jarlinson emmène Mouchi et Oku , et que Wandert sort à peine du peloton pour rejoindre Dean qui était parti en contre. Le point à quatre kilomètres du sommet donc à quatorze bornes de l'arrivée , Henao est seul en tête , avec trente secondes sur Noel , cinquante sur Coppi et deux minutes sur le reste de l'échappée, tandis que pour les favori, Leone est en tête avec une minute d'avance sur Wandert et Boyon , tandis que Mouchi est trente secondes encore plus loin.
Le point au sommet , c'est donc Henao seul en tête avec quarante secondes sur Coppi et Noel , plus de trois minutes sur le reste de l'échappée , cinq minutes sur Leone , vingt seconde de plus part rapport à Wandert , une minute derrière se trouve Boyon.
Dans la descente , Leone et Wandert rejoindre le restant de l'échappée matinale , tandis que Henao s'impose devant Coppi et Noel. Aucun coureur n'a été déclaré hors-délais , Jurgen Van Daelle s'est bien accroché finalement pour rester dans les temps.
Aujourd'hui est la dernière occasion pour les non-rouleurs avec de très bonne capacité en montagne de s'illustrer car demain c'est un très difficile contre la montre qui attend les coureurs. Aujourd'hui mise à part la cote juste avant l'arrivée , il n'y a pas de difficulté qui feront des écarts, mais sept coureurs prennent les devant ,ainsi on retrouve Amoitié  , Coppi , Kristov , Henao , Juancuadro , Anconi et Wealeador devant.
Au sommet du premier col du jour , Coppi passe en tête devant Amoitié , ce qui permet à ce dernier de récupérer le maillot pour un petit point , tandis que le peloton passe le sommet avec huit minutes de retard ce qui sera d'ailleurs l'écart maximal. Au premier sprint intermédiaire , l'écart n'est plus que de cinq minutes , au second il est de trois minutes alors qu'il reste trente-quatre bornes.
Au pied de la dernière cote du jour , l'écart n'est plus que d'une minute pour dix kilomètres restant. Au sommet , Anconi passe en tête juste devant Kristov et Coppi , ils comptent vingt secondes d'avances sur Boyon , Leone et Mouchi , tandis que le groupe Wandert est à une minute.
Dans la descente , le trio de contre rejoint le trio de tête et au sprint c'est Leone qui se révèle être le plus frais et s'impose devant Coppi et Anconi. Dans ce final , Wandert perd quarante-cinq secondes ce qui permet à Leone s'endosser le maillot de leader pour vingt secondes.
C'est parti pour la dernière étape de ce Tour de Suisse qui va décider de qui entre Leone et Wandert va remporter ce Tour de Suisse , pour l'instant l'avantage est pour Leone avec vingt seconde d'avances pour lui , mais ce contre la montre favorise fortement Wandert.
Le premier coureur à s'élancer n'est autre que Jurgen Van Daelle , il réalise le meilleur temps provisoire en toute logique et en profite puisque c'est certainement la seule fois qu'il l'aura , son temps est de 58'42" mais il est aussitôt battu par son jeune frère , Guillaume Van Daelle qui réalise un premier bon temps de référence.
Au départ de Leone , Le coureur qui occupe la première position est Quintero en 56'19" , il possède 46" d'avance sur Delgado et 1'11" sur Florian Van Daelle.
Au premier intermédiaire , Wandert explose comme prévu la concurrence en reléguant son second , Galerin , à 1'04" , tandis que Leone perd déjà plus de deux minutes. Au second intermédiaire , on retrouve les meilleurs grimpeurs en tête , le meilleur temps est pour Wandert , Galerin est repoussé à 1'29" , Boyon à 1'35" et Leone à 2'20".
Sur la ligne , Wandert surclasse la concurrence en s'imposant avec un temps de 51'14" , il devance Boyon de 1'46" , Galerin de 1'50" et Leone de 2'35" qui perd ainsi son maillot de leader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Tipitch
Admin


Messages : 1122
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: Tour de Suisse   Sam 16 Juil - 17:44


Tour de Suisse

Startlist

Spoiler:
 

Etape 1 - VAL 132km


Une petite échappée de deux coureurs (Vermi (BMC) et Cyr (FDJ) se forme d'entrée de ce tour de Suisse. Une échappée qui n'ira bien sûr pas au bout, devant un peloton frais et affamé. Un peloton qui dans sa chasse va se réduire à 39 unités à 3km du but. Un besoin de souffler ? Une peur d'assumer le sprint ? L'un ou l'autre, en tout cas Al-Bahréïnien (TIS) profite du moment de doute pour placer une attaque parfaite. IL dispose  de 15" sous la flamme rouge, et ne sera pas revu ! Une très belle victoire du jeune puncheur !

1 Manama Al-Bahreïnien Tinkoff-Saxo 3h24'34
2 Louis Laurent Team Katusha s.t.
3 Peter McEwen Lotto Soudal s.t.
4 Thomas Peyron Team Katusha s.t.
5 Lance Ullrich Ag2r La Mondiale s.t.
6 Yuriy Zergenetsky Etixx - Quick-step s.t.
7 Gaylord Canal BMC Racing Team s.t.
8 Sergio Marinangeli Ag2r La Mondiale s.t.
9 Alex Vino Roubaix Lille Métropole s.t.
10 Jédeusèle Oku Ag2r La Mondiale s.t.
Spoiler:
 




Etape 2 - MO 190km


Première étape de haute montagne. Une grosse échappée se forme pour l'occasion, mais ils sont revus à 40km du but. Bennett (A2R) accélère ensuite. Il est suivi par 4 autres coureurs, puis Guillermo (COL) contre quand le peloton rentre. A 21km, un regroupement général s'opère avant le Flumsenberg (10.4km à 9% de pente moyenne). Bennett sort à 10km de l'arrivée. Il est suivi par Parra (COL) et Ruah (MOV), puis L.Gabrielli (CAN) et Terrassin (A2R) sortent à leur tour. Chacun grimpe presque à bloc, et Parra est encore plus fort et part à 6.5km. Il a déjà 45" 500 mètres plus loin, puis 1'30" 3km plus loin ! Le Colombien marque les esprits et s'impose en solitaire, devançant de 2' les premiers poursuivants !

1 Leonardo Parra Colombia 4h41'48
2 Lucca L.Gabrielli Team Cannondale - Garmin + 2'01
3 Julien Terrassin Ag2r La Mondiale s.t.
4 Michael Bennett Ag2r La Mondiale s.t.
5 Andres Guillermo Colombia + 3'10
6 Andy Leone Movistar Team + 3'21
7 Jean Michel Orica-GreenEDGE + 3'50
8 Anthony A.Poulidor Tinkoff-Saxo + 4'02
9 Dario Wandert Orica-GreenEDGE s.t.
10 Javier Pena Quintero BMC Racing Team + 4'46
Spoiler:
 




Etape 3 - PL 159km


Première étape pour sprinteurs de ce tour, mais il faudra tout de même savoir passer les bosses. Un trio de tête passe la journée à l'avant, puis au moment de la jonction, Eriksen (BMC) tente sa chance. Un coup qui a failli réussir, mais McEwen (LOT) avait trop faim et s'impose. Il devance Bilos (BMC) et Oku (A2R) sur la ligne.



1 Peter McEwen Lotto Soudal 3h39'18
2 Julian Bilos BMC Racing Team s.t.
3 Jédeusèle Oku Ag2r La Mondiale s.t.
4 Yuriy Zergenetsky Etixx - Quick-step s.t.
5 RH Rami Movistar Team s.t.
6 Louis Laurent Team Katusha s.t.
7 Anthony A.Poulidor Tinkoff-Saxo s.t.
8 Leonardo Parra Colombia s.t.
9 Jeck Eutechia Tinkoff-Saxo s.t.
10 Tor Zucchi Etixx - Quick-step s.t.
Spoiler:
 




Etape 4 - PL 172km


Nouvelle étape plate, sans grand chose à en dire si ce n'est que le peloton s'est éclaté en route. Ils ne sont que 25 au sprint, où McEwen s'impose devant Bilos, Zergenetsky (EQS) et Laurent (KAT).


1. McEwen - LOT
2. Bilos - BMC
3. Zergenetsky - EQS
4. Laurent - KAT




Etape 5 - VAL 184km


Suker (TIS), Bicays (SKY) et Hushevd (FDJ) forment l'échappée du jour. Une échappée qui a fière allure et qui va aller loin. Il faudra attendre les grandes manœuvres de l'arrière quand à 16km du but, Vino (ROU) et Peyron (KAT) démarrent. Au sommet, à 13.5km, Vino bascule seul en tête, 8" d'avance sur Suker, 23" sur Peyron et 1'50" sur le peloton. Le sommet de la bosse a fait des dégâts, et les favoris sont éparpillés dans la descente menant à l'arrivée. Et le nouveau venu Vino tient bon, et s'impose !








Etape 6 - MO 189km


Nouvelle étape de haute montagne, la dernière grosse étape avant le contre-la-montre montagneux la veille de l'arrivée. L'étape se déroule sans trop de nouveautés, l'échappée avance puis l'écart se réduit à 4' au pied de la montée vers Verbier (8.7km à 8.1%). Là, Candelaria (MOV) et Twopeny (KAT), les deux rescapés, gardent un peu l'espoir. Mais derrière, Guillermo (COL) imprime un énorme rythme. Candelaria s'isole, sans doute averti de la situation. Il lui reste 6km à gravir. Sur les routes étroites et raides, le peloton explose en plusieurs parties, et Bennett est décroché et doit faire l'effort pour rentrer. Yates (BMC), sorti plus tôt, rentre sur Candelaria. Mais les deux hommes se regardent beaucoup trop, et ils sont revus à 2km de l'arrivée. L.Gabrielli fait l'effort sans se lever de sa selle et décroche presque tout le monde de sa roue. Seuls Michel (ORI) et Terrassin (A2R) restent avec lui. C'est au sprint dans ce petit groupe que se joue la victoire, et l'Italien du groupe s'impose de justesse devant Michel ! C'est le retour de Lucca Gabrielli !




1 Lucca L.Gabrielli Team Cannondale - Garmin 4h54'41
2 Jean Michel Orica-GreenEDGE s.t.
3 Julien Terrassin Ag2r La Mondiale + 12
4 Andres Guillermo Colombia s.t.
5 Leonardo Parra Colombia s.t.
6 Dario Wandert Orica-GreenEDGE s.t.
7 Andy Leone Movistar Team + 38
8 Anthony A.Poulidor Tinkoff-Saxo + 1'14
9 Alex Vino Roubaix Lille Métropole + 1'52
10 Michael Bennett Ag2r La Mondiale s.t.
Spoiler:
 




Etape 7 - PL 159km


Nouvelle étape plate. Dans le groupe de tête, Shatskikh (AST) a bien failli réussir son coup. Il aurait remporté une très belle étape si Zucchi (EQS) n'avait pas décider de faire gagner son sprinteur. Malheureusement, même dans le petit groupe de 6 qui s'est détaché pour régler leurs comptes, le sprinteur Russe Zergenetsky n'arrive pas à battre McEwen, encore trop fort.


1 Peter McEwen Lotto Soudal 3h38'35
2 Julian Bilos BMC Racing Team s.t.
3 Yuriy Zergenetsky Etixx - Quick-step s.t.
4 Louis Laurent Team Katusha s.t.
5 Jeck Eutechia Tinkoff-Saxo s.t.
6 Igor Shatskikh Astana Pro Team + 55
7 Tor Zucchi Etixx - Quick-step s.t.
8 Thomas Peyron Team Katusha s.t.
9 Michel M.Norris FDJ s.t.
10 Alex Malgani Team Sky s.t.
Spoiler:
 




Etape 8 - CLM Montagne 26.5km

Et là, c'est un doublé parfait. Rien à dire, c'est un chrono, et l'export a foiré, et le jeu a planté avant les résultats. Michel gagne l'étape devant Wandert (ORI), Terrassin et Leone (MOV). Parra reste en jaune mais n'a plus que 48" de marge sur L.Gabrielli.
1. Michel - ORI
2. Wandert - ORI
3. Terrassin - A2R
4. Leone - MOV




Etape 9 - VAL 168km



168km, mais en réalité tout se passe dans les 16 derniers kilomètres. 2 GPM et 2 Sprints Intermédiaires y sont prévus, sans compter un petit raidillon à 2.5km de la ligne plus la montée vers la ligne, de 600 mètres. Suker (TIS) se montre encore dans l'échappée et assure le gain du classement de la montagne. Enfin presque, mais c'est tout comme, car le peloton reprend la tête de course dans le Krauchtahl (7km à 9%). Peyron (KAT) démarre juste avant la jonction. Scorpions (ROU) et Roubs (LOT) le suivent de près, mais ne peuvent rien lors de son deuxième démarrage. Il reste 12km à parcourir, et le peloton est de nouveau à bloc derrière le français. Bennett sort du peloton pour retrouver le duo de contre, et Vino sort également peu après. Le peloton roule vraiment très fort, et tous les leaders s'agitent tout à coup. Un rapide coup d’œil pour voir que Parra est en difficulté ! Il reste le raidillon à 3km à passer et Gabrielli, Terrassin, Leone... Tout le monde sort du peloton ! A l'avant, Peyron va chercher une très belle victoire en costaud, devançant Bennett et Scorpions de 49", Vino de 1'49". Les chronos sont déclenchés au passage du Canadien. Roubs coupe en 5ème, à 1'58", puis Gabrielli à 2'07". Bennett reste donc derrière l'Italien au général, pour 33". Et Parra en termine. 22ème de l'étape... A 3'20" ! Gabrielli remporte le tour de Suisse, sur les 3 derniers kilomètres !!


1 Thomas Peyron Team Katusha 3h52'54
2 Michael Bennett Ag2r La Mondiale + 49
3 Mathieu Scorpions Roubaix Lille Métropole s.t.
4 Alex Vino Roubaix Lille Métropole + 1'49
5 Pierre Roubs Lotto Soudal + 1'58
6 Lucca L.Gabrielli Team Cannondale - Garmin + 2'07
7 Andy Leone Movistar Team + 2'15
8 René Diotte Team Cannondale - Garmin + 2'32
9 Franck F.Dean Orica-GreenEDGE + 2'46
10 Manama Al-Bahreïnien Tinkoff-Saxo s.t.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quci.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tour de Suisse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour de Suisse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heureux qui comme Jaeger92 (visite de manufactures inside)...tour de Suisse
» Un petit tour en Suisse?
» Un petit tour dans les steppes suisses...
» Une nuit à la tour de la Molière
» Choix d'un petit tour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Quatuor UCI :: Courses :: Tours World Tour-
Sauter vers: